Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.11.2011 08h26
La Chine instaurera un système de surveillance des réactions indésirables aux médicaments

La Chine prévoit de mettre en place un système national de surveillance des réactions indésirables aux médicaments d'ici cinq ans, a déclaré jeudi un responsable de l'Administration d'Etat des produits alimentaires et pharmaceutiques (AEPAP).

Les réactions indésirables aux médicaments (RIM) sont les effets nuisibles et indésirables provoqués par un dosage normal des médicaments, de la thérapie et autres types d'interventions.

Wu Zhen, directeur adjoint de l'AEPAP, a indiqué jeudi lors d'une réunion nationale sur les RIM que la Chine a déjà établi un système préliminaire pour surveiller les RIM au niveau national, provincial et préfectoral.

Le système existant sera perfectionné au cours des cinq prochaines années avec la mise en place d'institutions à différents niveaux, de mécanismes concernés et de règlements.

L'AEPAP a commencé à publier des circulaires sur les RIM en 2005. Elle a également suspendu l'utilisation de huit types de médicaments en tenant compte des résultats de la surveillance des RIM.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?