Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.11.2011 10h55
La Chine utilisera des technologies avancées pour lutter contre les publications illégales sur Internet

La Chine utilisera des technologies avancées pour lutter contre les publications illégales et les "informations nuisibles" sur Internet.

Selon un accord signé entre l'Administration générale de la presse et de la publication (AGPP), le Bureau national contre les publications pornographiques et illégales (BNCPIP) et l'Académie chinoise des Sciences (ACS), les deux autorités gouvernementales et l'ACS fourniront des efforts conjoints dans la recherche et le développement de technologies informatiques fondamentales pour lutter contre les publications pornographiques et illégales.

Ces technologies sont axées sur la surveillance, la gestion, la détection et l'identification des publications en ligne, ainsi que sur l'apport de preuves de "diffusion illégale" (des publications et des informations) sur Internet.

Liu Binjie, directeur adjoint du BNCPIP et directeur général de l'AGPP, a indiqué lors de la cérémonie de signature que les affaires concernant la propagation d'"informations nuisibles" via Internet ou les technologies de communication mobile se multipliaient.

L'accord est une nouvelle mesure adoptée par les autorités chinoises pour renforcer la gestion de l'Internet suite à la propagation à travers des réseaux sociaux d'une fausse information concernant le crash d'un avion de combat.

L'AGPP et le BNCPIP ont annoncé lundi le lancement d'une campagne spéciale de deux mois pour lutter contre les médias illégaux, les faux journalistes et les informations falsifiées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
A la réunion de l'APEC, le président chinois appelle à un changement de modèle de croissance (PAPIER GENERAL)
Nouvelles principales du 14 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?