Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.11.2011 11h03
L'intégration, au cœur de l'esprit de Beijing

Selon un nouveau sondage, « patriotisme, innovation, intégration et éthique sociale » est le groupe de mots qui, d'après les résidants de la capitale, résume le mieux cette métropole animée.

Dans le cadre des récents efforts visant à promouvoir les valeurs essentielles du socialisme, les autorités ont annoncé mercredi les résultats d'un sondage effectué dans la ville pour définir « l'esprit de Beijing ».

Du 16 au 25 septembre, on a donné l'occasion aux résidants de faire leur choix parmi cinq groupes de mots qui avaient été fournis par un groupe de plus de 30 experts, en votant sur les populaires sites Web de nouvelles, dont Sina et Sohu, ou encore par courriel ou par la poste.

Des 2,9 millions de bulletins de vote reçus, près de 60 % étaient pour la sélection gagnante. Celle-ci sera maintenant utilisée comme slogan pour la capitale.

Parmi les groupes perdants, il y en avait un qui comprenait les mots « honnête, non discriminatoire, harmonieux et innovation », ainsi qu'un autre qui disait simplement « intégration et rêves ».

« Les quatre mots (gagnants) sont plus globaux et profonds que les autres qui étaient proposés, car ils reflètent à la fois l'esprit historique et contemporain de Beijing », souligne Yan Chongnian, historien à l'Académie des sciences sociales de Beijing.

La capacité d'intégration est l'aspect principal du système de valeurs, peut-on lire dans le communiqué officiel sur le lancement de « l'esprit de Beijing ».

« La capitale est une tribune ouverte, et toute personne qui y cherche des débouchés y reçoit un traitement égal », explique Fu Hua, secrétaire général adjoint du Comité du Parti de la municipalité de Beijing.

Yu Dan, un expert en culture de l'Université normale de Beijing, croit que Beijing est maintenant une « ville inclusive », une norme introduite en 2000 par le programme Établissements humains (Nations unies). Cette norme se définit par un endroit où chacun, indépendamment de sa richesse, de son sexe, de son âge, de sa race, de son appartenance ethnique ou de sa religion, a la possibilité de participer de manière productive et constructive.

« Beijing est l'une des villes ayant la plus grande capacité d'intégration au monde, ainsi que l'a montré son évaluation positive de l'influence et de la contribution des gens d'autres lieux, ainsi que le soin apporté par la société aux groupes vulnérables», a indiqué M. Yu.

Selon le communiqué officiel, le patriotisme est inclus, parce que les résidants de la ville ont montré un vif attachement et un dévouement au pays lors des grands événements comme les Jeux Olympiques de Beijing 2008, tout en espérant que l'innovation continuera de faire progresser la ville dans les domaines scientifique et culturel. Les vertus morales, dont l'honnêteté et l'intégrité, dépeignent les principales qualités des citoyens, selon le communiqué.

Fu Hua a déclaré que le gouvernement municipal va organiser des conférences de professeurs renommés pour qu'ils donnent une interprétation plus approfondie du système de valeurs, et il va inviter un plus grand nombre de citoyens à donner leur compréhension de la culture de la ville et à expliquer l'attachement qu'ils éprouvent pour elle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre des présidents chinois et russe à Cannes
Nouvelles principales du 4 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama