Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 03.11.2011 15h33
L'homme qui a pourchassé des voleurs obtient de l'aide

Les autorités de la province du Guangdong s'efforcent d'aider un travailleur indépendant qui s'est mis dans de beaux draps quand, après avoir tenté d'attraper des voleurs, il a accidentellement tué l'un des deux et blessé l'autre.

Il y a cinq mois et demi, Ling Huakun a aperçu deux hommes qui étaient en train de commettre un vol, et il a immédiatement poursuivi leur motocyclette avec sa voiture.

Les deux hommes sont tombés après que la voiture de M. Ling a heurté la motocyclette, alors qu'il essayait d'éviter une autre voiture. L'un des deux est décédé après avoir été envoyé à l'hôpital.

Pendant cette chasse à l'homme, la voiture de M. Ling a également heurté un passant de 60 ans et une fourgonnette, et il a blessé son épouse enceinte et son fils qui avait pris place à ses côtés.

Ling Huakun, de la ville de Wuchuan, province du Guangdong, a dû débourser plus de 90 000 yuans (14 200 $) pour payer les dommages.

Selon le gouvernement local, environ 150 000 yuans ont été amassés pour aider M. Ling, et ces fonds proviennent de dons faits par des délégués à l'assemblée populaire locale, des membres du comité consultatif politique local ainsi que des compagnies.

De plus, selon des sources du gouvernement de Wuchuan, la police de la circulation locale et les autorités judiciaires vont aider M. Ling à régler les dédommagements liés à l'accident de la circulation ainsi que les procédures judiciaires afférentes.

Propriétaire d'un magasin d'éclairage et d'électronique, en juin, M. Ling s'est d'abord vu remettre environ 50 000 yuans provenant de fonds provinciaux et municipaux et d'autres organismes gouvernementaux, ainsi qu'un certificat en reconnaissance de sa bravoure.

« En fait, les problèmes financiers ne m'inquiètent pas. Je suis encore jeune et j'ai le temps de gagner de l'argent pour éponger les dédommagements », a déclaré M. Ling au China Daily.

En effet, la première série de dons n'a que partiellement compensé le montant qu'il a dû payer pour faire réparer sa propre voiture et la fourgonnette, ainsi que les frais médicaux de sa femme, de son fils et de l'homme de 60 ans, ce qui lui a laissé au moins 40 000 yuans de dettes.

« Ce que j'ai fait il y a cinq mois me fait vraiment endurer une forte pression psychologique. Ma famille n'a pas compris pourquoi j'ai fait cela. Je ne fais que penser à la raison pour laquelle mon geste m'a mis dans un tel pétrin, tant financièrement que psychologiquement », confie-t-il.

La femme du voleur qui a été tué dans l'accident a déclaré qu'elle n'intenterait pas d'action judiciaire contre M. Ling.

« J'exige seulement des dédommagements de sa part », a déclaré cette mère de 18 ans au « Yangcheng Evening News » de Guangzhou, sans dévoiler son identité. Cette mère de deux enfants sans emploi vit dans une maison délabrée dans la ville voisine de Huazhou.

La détresse de M. Ling a suscité un débat au sein de la population chinoise à propos de l'aide à apporter aux autres, particulièrement depuis la mort récente de la jeune Yue Yue dont la situation a été ignorée par 18 passants. À la mi-octobre, cette fillette avait été heurtée à deux reprises par des véhicules à Foshan, province du Guangdong.

« Si, malgré les graves conséquences de son geste, M. Ling est puni pour être intervenu, cela découragera profondément les gens d'en aider d'autres », a déclaré Liu Xuemei, enseignant à l'école secondaire no 97 de Guangzhou.

Zhu Yongping, un avocat de Guangzhou, a suggéré que les gens dans la même situation que M. Ling évitent de pourchasser eux-mêmes des criminels et qu'ils appellent plutôt la police.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois appelle à la facilitation de l'investissement et des échanges commerciaux
Nouvelles principales du 2 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama