Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 31.10.2011 08h44
Un haut dirigeant chinois met l'accent sur la surveillance par l'opinion publique

Le haut dirigeant chinois Li Changchun a exhorté dimanche l'Association nationale des journalistes de Chine (ACJA) à redoubler d'efforts pour guider les journalistes du pays à promouvoir la justice sociale, exprimer les pensées du peuple et assurer la surveillance par l'opinion publique.

Li Changchun, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a fait cette remarque lors de sa rencontre avec les dirigeants des 7ème et 8ème conseils de l'ACJA.

La première réunion du 8ème conseil de l'ACJA a débuté vendredi et s'est conclue dimanche. Durant la réunion, un nouveau tour de dirigeants a été élu, dont Tian Congming élu nouveau président de l'association.

M.Tian était l'ancien président de l'agence de presse Xinhua (Chine nouvelle).

"Puisque la réforme culturelle de notre pays est entrée dans une nouvelle étape, les professionnels des médias doivent jouer un rôle clé dans la communication culturelle et améliorer la qualité de leur travail", a indiqué dimanche Liu Yunshan, le directeur du Département de la communication du Comité central du PCC.

M.Liu a exhorté l'ACJA à mener des recherches approfondies sur la situation et les problèmes nouveaux rencontrés par les journalistes chinois, et à protéger leurs droits légaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Conversation téléphonique entre le président chinois Hu Jintao et son homologue français Sarkozy
Nouvelles principales du 28 octobre
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?