Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 26.10.2011 08h19
Les lecteurs chinois se sont précipités sur la biographie de Steve Jobs
Des clients de la Librairie de Beijing feuillettent la biographie de Steve Jobs, lundi.

Les lecteurs chinois avides d'en apprendre davantage sur la vie de Steve Jobs, l'énigmatique fondateur d'Apple Inc, ont fait la queue dans les librairies et sont allés en ligne pour commander leurs exemplaires de sa biographie depuis qu'elle a été publiée lundi dans le monde entier.

La version en langue chinoise de ce livre, intitulée tout simplement « Steve Jobs », a débarqué dans 30 librairies de 21 villes de Chine, dont Beijing et Shanghai, à 10h05 lundi en souvenir de Steve Jobs, qui est mort le 5 octobre, d'après un communiqué de la China CITIC Press, l'éditeur de la biographie en caractères chinois simplifiés.

Liang Hui, un ingénieur de Guangzhou, capitale de la Province méridionale du Guangdong, a dit qu'il a acheté cette biographie autorisée, vendue au prix de 68 Yuans (10,60 Dollars US) pour rendre hommage à sa manière à Steve Jobs.

« Je suis un fan de Jobs depuis mon enfance, du fait de son esprit créatif hardi », a t-il dit. « J'espère que ce livre pourra m'inspirer beaucoup dans mon travail ».

Les grands distributeurs, comme Dangdang et Joyo Amazon, la filiale chinoise du libraire en ligne américain Amazon.com, ont commencé à livrer les livres pré-commandés à leurs clients.

La biographie, écrite par Walter Isaacson, un ancien dirigeant de CNN et du magazine Time, est arrivée en tête de la liste des best-sellers de Joyo lundi. Le livre devait être originellement publié l'année prochaine, mais le lancement en a été avancé du fait de la disparition de Steve Jobs, dont les créations comme l'iPhone et l'iPod sont entrées dans la vie de nombreuses personnes.

Et tout comme les produits signés Steve Jobs, sa biographie a été bien accueillie en Chine.

Le Centre des Livres de Guangzhou a ainsi vendu 240 exemplaires de la version en langue anglaise dès le premier jour.

A Shanghai, en dépit d'un temps frais et pluvieux, les fans de Steve Jobs se sont levés tôt lundi matin pour faire la queue à l'extérieur de la Librairie Jifeng et des deux boutiques de la Cité des Livres de Shanghai.

Dans la queue devant la Cité des Livres de Shanghai de Fuzhou Road, quelques personnes âgées ont dit qu'ils envisageaient d'acheter deux ou trois exemplaires à titre de cadeau pour les membres de leur famille.

Xu Zhiming, Président de Kuaishubao, une librairie en ligne située à Beijing, dit que son entreprise avait déjà vendu près de 8 000 exemplaires à la date de lundi 18h auprès de 3 000 personnes individuelles et avait enregistré une commande de 5 000 autres venant d'un site internet d'achat groupé.

Kong Yan, la Directrice du marketing de marque de l'éditeur, a dit que plus de 1 000 exemplaires de « Steve Jobs » avaient été vendus lors de la cérémonie de lancement de la Maison des Livres de Beijing.

« Un adolescent a fait la queue à partir de 5h du matin aujourd'hui, et deux étudiants d'université ont dit qu'ils avaient séché les cours pour aller acheter la biographie », a t-elle dit.

Meng Lihua, une employée d'une librairie dans le Terminal 3 de l'Aéroport International de la Capitale de Beijing, a dit que le livre l'intéressait aussi.

« J'ai réservé un exemplaire commémoratif spécial qui sera publié dans trois mois », a t-elle dit.

Les acquéreurs de la version chinoise, qui compte 560 pages, disent que cette biographie satisfait leur curiosité sur Steve Jobs, qui était connu pour surveiller de près sa vie privée.

Gao Li, une photographe âgée de 30 ans et qui vit à Beijing, a dit elle avoir lu des articles de presse sur Steve Jobs et qu'elle voulait en apprendre davantage sur une personne qui « a vécu la vie qu'il voulait jusqu'au bout ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois souligne le contrôle de l'inflation
Nouvelles principales du 26 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne