Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.10.2011 15h54
Attaque de cargos : Des marins chinois coincés en Thaïlande rentrent chez eux (PAPIER GENERAL)

Des marins chinois et leurs familles coincés dans le nord de la Thaïlande sont partis vendredi pour regagner la Chine suite à l'attaque meurtrière de deux cargos la semaine dernière, a-t-on appris vendredi de sources officielles.

Avec à bord 13 marins chinois, deux cargos, Hua Ping et Yu Xing 8, ont été attaqués et détournés par un groupe d'hommes armés inconnus le 5 octobre sur le Mékong. 12 marins ont été tués et le dernier est toujours porté disparu.

Les 164 rapatriés chinois et leurs bateaux sont partis pour la Chine vendredi matin via voie navigable, a affirmé Shi Minghui, chef d'une équipe d'officiels envoyée par le gouvernement de la province chinoise du Yunnan (sud-ouest) à Chiang Saen pour aider à enquêter sur l'attaque.

Les bateaux chinois, escortés par un navire chinois avec des policiers à bord et plusieurs autres de la police thaïlandaise, ont commencé leur retour vers 06h00 heures locales.

Pour des raisons de sécurité, ces 164 personnes, dont des marins et leurs membres de famille, ont dû vivre à bord de plusieurs dizaines de bateaux sur le Mékong à Chiang Saen depuis l'attaque meurtrière de la semaine dernière.

Jeudi, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Song Tao, a convoqué les envoyés diplomatiques de Thaïlande, du Laos et du Myanmar, exhortant les trois nations à intensifier leur enquête sur la mort de marins chinois sur le Mékong.

Les trois pays doivent "découvrir la vérité" au sujet de cette attaque le plus tôt possible et fournir à la Chine des rapports en temps opportun sur le déroulement de l'enquête, a déclaré M. Song.

Selon Song Tao, la Chine a exhorté ces pays à prendre des mesures efficaces pour renforcer la protection des navires et des marins chinois sur le Mékong et les eaux concernées, et à éviter que de semblables incidents ne se reproduisent dans l'avenir.

La Chine va collaborer avec toutes les parties afin de trouver les moyens de renforcer la sécurité sur le Mékong, a-t-il indiqué.

Le gouvernement chinois est choqué et profondément attristé par cet incident, et condamne fermement les atrocités commises par ces criminels, a ajouté M.Song.

Le gouvernement chérit la sécurité de tous les citoyens chinois, a-t-il annoncé, ajoutant que la Chine réclame une enquête complète sur l'attaque et souhaite que la justice soit rendue.

Les envoyés des trois nations ont exprimé leurs condoléances pour la mort des douze marins chinois. Les trois pays vont collaborer avec la Chine pour mener une enquête active et traiter de manière appropriée les conséquences de cet incident, ont-assuré les envoyés.

Les familles des victimes du Hua Ping recevront chacune une indemnisation de 100 000 yuans (15 714 dollars), accordée par la société d'assurance China Continent Property & Casualty Insurance Company Ltd.

Compte tenu du fait que le cargo Yu Xing 8 était immatriculé au Myanmar, le calendrier des indemnisations des familles des victimes n'est pas encore disponible.

Le Mékong, appelé la rivière Lancang en Chine, prend sa source sur le plateau Qinghai-Tibet et traverse la Chine, le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam avant de se jeter dans la mer de Chine méridionale. Il joue un rôle économique crucial pour les pays de la sous-région du Grand Mékong.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exprime sa ferme opposition à la pression des Etats-Unis pour faire réévaluer le yuan au moyen de leur législation domestique
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis
Vive l'Amérique !
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine