Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.09.2011 09h51
Réactions partagées à une boutique Apple installée au sein d'une bibliothèque

L'Université de Pékin est la toute dernière institution prestigieuse à être accusée de s'être reniée, après avoir permis à Apple d'installer une boutique dans sa bibliothèque.

L'Apple Experience Center aux parois de verre a ouvert mercredi 13 septembre et occupe environ 40 mètres carrés d'une salle d'étude située au troisième étage. Les visiteurs peuvent y essayer divers produits, dont les iPads et les ordinateurs Mac.

« La plupart des logiciels d'Apple sont utilisés par les étudiants dans différentes matières », a déclaré un membre du personnel du centre, qui se révèle être une entreprise commune entre l'établissement universitaire et Image Group, un revendeur agrée Apple.

« Les élèves peuvent apprendre grâce à nos applications et télécharger tout ce dont ils peuvent avoir besoin », a ajouté l'assistant, sous couvert d'anonymat.

Le centre a fait l'objet de critiques mitigées de la part des étudiants de l'université, certains exprimant leur crainte que cette boutique soit plus probablement orientée vers une promotion des produits Apple que vers une aide pédagogique aux étudiants.

Selon Bai Chen, une diplômée universitaire, « une bibliothèque est un lieu où les élèves devraient avoir accès à autant de sources que possible pour étudier », avant d'ajouter qu'un centre d'études moderne se devait d'offrir ce genre de service.

Pendant qu'elle s'exprimait, les autres étudiants observaient le centre, tandis que certains prenaient des photos avec leurs téléphones portables.

Toutefois, Kong Ying, une étudiante de 3ème cycle en économie, peu impressionnée, a affirmé que le centre « allait à l'encontre de l'esprit de la bibliothèque ».

« C'est tellement bizarre de voir un magasin de produits électroniques dans un lieu fait pour étudier », explique-t-elle. « Dans notre université, de nombreux étudiants ont des iPhones et des iPads, alors ne pensez-vous pas que la boutique est inutile ? »

Après avoir demandé aux membres du personnel si les élèves seraient en mesure d'acheter des iPads dans cette boutique, ils ont fermement insisté que le lieu avait pour but de promouvoir les produits en les essayant, et non de les vendre.

Cependant, au cours de la conversation, Ren Shuolin, un étudiant, se précipita pour les interrompre: « Ma colocataire m'a dit qu'ils proposaient des petits cadeaux moins chers et que tous les étudiants de l'université peuvent y bénéficier de réductions (sur les produits Apple) allant de 20 à 30 % ».

Il a ajouté que l'information venait du babillard en ligne BBS de l'Université de Pékin.

China Daily a contacté la bibliothèque et Image Group pour savoir si les achats pouvaient être effectués en boutique, mais aucun des deux n'a été en mesure de donner une réponse ferme.

Selon une réceptionniste d'Image Group, qui n'a pas souhaité donner son nom, tous les responsables du Experience Center étaient en voyage d'affaires et personne n'était disponible pour une déclaration officielle.

Une porte-parole de la bibliothèque de l'Université de Pékin, ne souhaitant pas être identifiée, a déclaré qu'elle ne pouvait communiquer aucun détail, précisant seulement que l'établissement publierait un communiqué dans les 48 heures.

L'Experience Center d'Apple arrive quelques mois après que l'Université de Tsinghua, une autre grande institution, a été critiquée pour avoir autorisé qu'un de ses bâtiments soit parrainé par Jeanswest, un magasin de vêtements.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine demande aux Etats-Unis de supprimer les droits spéciaux sur les pneus chinois
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses