Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.09.2011 08h16
Chine : les sirènes retentissent à l'occasion du 80e anniversaire de l'invasion japonaise

Les sirènes ont retenti dimanche matin dans les provinces du Liaoning, du Jilin et du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, à l'occasion du 80e anniversaire de l'invasion japonaise.


Les sirènes ont retenti pendant trois minutes à partir de 09H18 à Shenyang, capitale du Liaoning, alors que plus de mille personnes des gouvernements central et local, de l'Armée populaire de Libération et de tous les autres milieux se sont rassemblées sur la place devant le Musée du "18 septembre" à Shenyang.


Deux minutes avant les sirènes, on a sonné la cloche du Musée pour rappeler au peuple l'humiliation nationale.


"Nous, les jeunes, ne devons pas oublier le passé. Nous devons tirer des leçons et puiser notre force de cette histoire humiliante", a déclaré Tong Siqi, étudiant de l'Ecole normale de Shenyang.


Les forces japonaises ont attaqué le 18 septembre 1931 les casernes des troupes chinoises à Shenyang, marquant le début de l'invasion et de l'occupation japonaise de la Chine qui a duré 14 ans.


Des activités commémoratives similaires se sont déroulées dans d'autres villes chinoises, dont Beijing, Changchun, Harbin, Dalian, Xi'an, Hohhot, Nanjing et Haikou.


A Harbin, capitale du Heilongjiang, les sirènes ont retenti pendant dix minutes à partir de 09h00 pour rappeler au peuple l'invasion du nord-est de la Chine par le Japon il y a 80 ans.


"Bien que l'incident se soit produit il y a 80 ans, nous ne devons pas oublier cette humiliation, qui nous rappelle de chérir la paix et de faire de la Chine une nation puissante", a déclaré un retraité nommé He Zhicai, qui s'est arrêté sur la place Wanda à Harbin quand les sirènes ont retenti.


Un touriste japonais, Kazufumi Ishiki, âgé de 49 ans, a déclaré qu'il savait qu'aujourd'hui était le 80e anniversaire du 18 Septembre. "Je connaît parfaitement cette partie de l'Histoire. Je pense que le Japon et la Chine doivent aujourd'hui s'entendre pacifiquement et s'unir", a-t-il indiqué.


Le Quotidien du Peuple, journal officiel du Parti communiste chinois, a publié dimanche un éditorial intitulé "Ne jamais oublier l'humiliation nationale et s'unir pour le renouveau national", à la mémoire de l'Incident du 18 septembre 1931.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la Biélorussie promettent de renforcer les échanges parlementaires
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses