Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.09.2011 09h41
Endurer la douleur pour sa fille

Un paysan dont la fillette avait été gravement brûlée dans un incendie a subi, sans anesthésie générale, une chirurgie pour faire don de sa peau, car il ne pouvait pas payer les frais médicaux.

Du Jinhui, 31 ans, s'est porté volontaire pour endurer la douleur, après avoir appris que sa fillette de 5 ans souffrait de brûlures sur 60 % de son corps, à la suite d'un incendie survenu le 16 août.

« Il s'est mis à transpirer et a crié quand j'ai prélevé la peau », a déclaré Shi Longjie, le médecin qui a procédé à l'opération de Du, à l'hôpital de l'Amitié du Hebei, à Shijiazhuang, capitale de cette province.

« Malgré la douleur extrême qu'il endurait quand sa peau a été prélevée, il me demandait toujours de lui en enlever encore si cela était bon pour sa fille », a ajouté le docteur Shi.

Selon ce dernier, prélever la peau sous anesthésie locale est une opération à risques et douloureuse, mais M. Du, un travailleur migrant du district de Lingshou, province du Hebei, a confié que sa décision était « naturelle », et que tout père ferait la même chose pour son enfant.

Après l'opération, M. Du a révélé qu'il n'avait pas les moyens de payer les frais de l'anesthésie générale, de sorte qu'il avait choisi de prendre plus de 100 injections d'anesthésie locale qui ont coûté moins de 700 yuans (110 $).

Selon ses dires, l'autre raison pour laquelle il avait choisi l'anesthésie locale était qu'il n'aurait pas pu voir sa fille dans la salle d'opération s'il avait opté pour l'anesthésie générale.

« Le médecin m'avait dit que je ne pourrais pas me déplacer pendant environ six heures si je choisissais l'anesthésie générale », a déclaré M. Du. « Je ne voulais pas manquer l'opération de ma fille. »

Les nouvelles de son courage ont touché plusieurs Chinois et ont soulevé des questions sur la disponibilité des soins de santé en Chine.

« Où sont le système de sécurité sociale et le système de soins médicaux quand ils sont censés être en vigueur ? », a questionné un internaute portant le pseudonyme de Chenxiaolongv et originaire du Shandong, en Chine de l'Est, sur le Weibo de Sina, la plus importante plateforme de microblogs en Chine.

« Bien que le système de soins médicaux supprime une partie des honoraires, certains patients n'ont toujours pas les moyens de payer le reste », a déclaré Ding Jianding, directeur de l'Institut de sécurité sociale relevant de l'université de science et technologie Huazhong.

Selon M. Ding, sous le système coopératif rural de soins médicaux, environ 60 % du total des frais médicaux encourus par un paysan seront remboursés, ce qui devrait représenter de 1 000 à 40 000 yuans, selon les conditions économiques locales.

Mais bien que sa fille ait été couverte par le système coopératif rural de soins médicaux et que l'hôpital l'eût exempté d'une partie des coûts du traitement, M. Du craignait que sa famille pût être endettée de plus de 100 000 yuans en raison des factures médicales.

M. Du gagne environ 10 000 yuans par année. En plus de subvenir aux besoins de ses deux filles et de sa femme qui est sans emploi et qui a également été blessée lors de l'incendie, il doit aussi subvenir à ceux de ses parents qui vivent avec lui.

Le docteur Shi, qui a opéré M. Du, a indiqué que ses patients vivant dans des régions rurales choisissent fréquemment d'abandonner un traitement si leurs conditions sont graves, car ils n'ont pas les moyens de se l'offrir.

Selon M. Ding, dans les régions rurales, le système de soins médicaux pour les maladies graves devrait être amélioré afin d'alléger le fardeau financier des paysans.

« Nous espérons que le pourcentage actuel de remboursement des frais médicaux, qui ne satisfait pas aux besoins des gens, sera augmenté dans le futur », a déclaré M. Ding.

Grâce à la vaste couverture médiatique, les gens ont donné au moins 30 000 yuans pour payer le traitement de la fille de M. Du

Les internautes réclament toutefois qu'on fasse davantage pour le grand nombre d'autres familles rurales pauvres qui pourraient être dans une situation aussi difficile.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle à approfondir les échanges entre les peuples pour renforcer les relations sino-européennes
La Chine veut avoir un rôle constructif en Libye
Le vrai prix du 11 septembre pour les Etats-Unis
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne