Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.09.2011 17h13
Des enfants portent de l'eau le long d'une falaise dans une région du Sichuan touchée par la sécheresse
Yang Wei et ses camarades vont prendre de l'eau. La source se situe au bord d'une falaise, à 1 km du village. Il faut une heure pour y aller et en revenir. Ce chemin escarpé sur le précipice mesure un mètre en son point le plus large et un demi-pied en son point le plus étroit.

Ces derniers jours, plusieurs régions de la province du Sichuan (sud-ouest) sont touchées par une sécheresse persistante. Le canton de l'ethnie Yi de Shuiliao, notamment, se trouve dans une vallée aride où les précipitations annuelles ne dépassent pas 900 millimètres. Dans ce canton, le village de Chahe, à l'extrémité des montagnes, a subi une sécheresse printanière et estivale qui a eu des effets désastreux sur la récolte du riz et du tabac. Il est même difficile pour les villageois d'avoir accès à de l'eau potable.

En raison de la sécheresse, les écoles primaires et secondaires du canton ont été provisoirement fermées. Les parents de Yang Wei, une petite fille de 8 ans, travaillent hors de la région, et celle-ci reste donc avec sa grand-mère et son frère à la maison. Chaque jour, Yang Wei et plusieurs de ses camarades du village vont prendre de l'eau au bord d'une falaise.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10]
[11] [12]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine n'est pas opposée "en principe" au dégel des avoirs libyens
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience