Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.09.2011 17h08
Alerte à la boîte à sardine pour les passagers du métro pékinois

Une station de métro très fréquentée de la ligne Baotong a décidé d'annoncer sur des pancartes l'état d'encombrement des plateformes, même s'il s'agit d'une évidence que les heures de pointe sont généralement les plus bondées.

La station Tongzhoubeiyuan, un important point de jonction en matière de transports, a placé dix grands panneaux bleus près des entrées. Leur rôle est de prévenir les passagers de l'état d'encombrement de la station (de normal à très encombré), entre 6 h 30 et 9 h 30.

Les membres du personnel espèrent ainsi encourager les usagers à éviter de se déplacer durant les heures de pointe, entre 7 h 30 et 9 h 30.

Si les panneaux s'avèrent efficaces, ils seront adoptés par les autres stations de cette ligne qui relie la banlieue de Tongzhou, à l'est, au district de Chaoyang dans le centre-ville.

« Les affichages s'adressent principalement aux passagers pressés qui arrivent en avance et peuvent donc utiliser d'autres moyens de transport », indique Gao Chunling, directrice de la station Tongzhoubeiyuan. La station restreint l'afflux de passagers à l'heure de pointe.

La directrice ajoute que le classement par niveau est basé sur « l'observation et l'expérience ».

Toutefois, les usagers qui empruntaient Tongzhoubeiyuan lundi matin n'étaient pas franchement impressionnés par cette initiative.

« Peu importe que la station soit bondée ou non, je dois quand même prendre le métro chaque jour pour me rendre au travail et éviter à tout prix d'arriver en retard », explique Deng Wenjun. Elle emprunte chaque jour la ligne Batong et ajoute que si la direction du métro souhaite réellement alléger les encombrements, elle devrait plutôt réduire l'intervalle entre chaque train.

La ligne Batong enregistre une hausse continue du nombre de passagers depuis son ouverture en 2003, notamment en raison des prix relativement abordables de l'immobilier le long de son itinéraire, explique Mme Gao. Il s'agit de l'une des lignes les plus fréquentées du métro de la capitale, et Tongzhoubeiyuan en est l'une des stations les plus encombrées.

La ligne enregistre près de 300 000 trajets quotidiens, a révélé Liu Xiaoming, directeur de la Commission de la municipalité de Beijing chargée des transports, lors d'une interview accordée à la Radio des services publics de Beijing.

Mme Gao indique que le problème de surfréquentation s'est beaucoup amélioré ces derniers mois, depuis l'ouverture de plusieurs lignes de bus.

« Nous avions l'habitude d'accueillir entre 1 900 et 2 000 passagers durant les heures de pointe du matin, mais ce chiffre est désormais compris entre 800 et 1 000 usagers », ajoute-t-elle.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine n'est pas opposée "en principe" au dégel des avoirs libyens
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience