Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.08.2011 17h12
Le président chinois appelle à la protection des terres cultivables

Le président chinois Hu Jintao a déclaré mardi que la Chine devait appliquer une stratégie de sauvegarde des terres et continuer à adopter strictement les règlements sur la protection des terres cultivables.

Hu Jintao s'est ainsi exprimé lors d'un atelier sur la gestion des terres organisé pour le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Il a appelé à une utilisation plus économe des terres, notant que les promoteurs immobiliers devaient éviter d'utiliser les terres cultivables pour leurs nouveaux projets de construction.

La Chine possède un vaste territoire et une population importante, mais la quantité de ses terres cultivables disponibles est limitée, a-t-il indiqué.

"Quand nous satisfaisons notre besoin de développement, nous devons également prendre en considération le développement des générations futures", a souligné le président.

"Cette politique reflète le concept de développement scientifique de la Chine et constitue une mesure stratégique pour assurer la sécurité alimentaire", a-t-il expliqué.

Il a indiqué que le pays devait accélérer la mise en valeur des terres rurales en faveur de la culture céréalière. Il a aussi appelé à diminuer la dépendance du pays vis-à-vis des terres, ajoutant qu'elles devaient être utilisées pour la construction des logements abordables.

Le gouvernement doit également arriver à standardiser sa gestion concernant la démolition des maisons, et protéger les droits et intérêts des agriculteurs, a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle toutes les parties en Syrie à "la plus grande retenue"
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes