Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.08.2011 13h07
Cinq écoles primaires publiques reçoivent des enfants des écoles supprimées à Beijing
Un élève a reçu l'invitation d'une école.

Les enfants d'ouvriers migrants de quatre écoles dissoutes seront répartis dans cinq écoles primaires publiques de l'arrondissement de Haidian à Beijing, et les parents des écoliers ont reçu mercredi après-midi les lettres de rescolarisation.

Ces cinq écoles primaires sont tous publiques, et les enfants des ouvriers migrants jouissent des droits même que les autres écoliers, par exemple les frais de scolarisation, a indiqué Qiao Jian, un responsable chargé de l'éducation de Haidian.

Depuis mi-juin, environ 30 écoles destinées aux enfants d'ouvriers migrants ont reçu un ordre de fermeture, environ 30 000 écoliers vont faire face à la déscolarisation, ce qui a attiré beaucoup d'attention du public. Ces écoles n'ont ni de permis d'enseignement, ni de propriété immobilière et les risques de sécurité ne pouvaient pas être exclus, ce qui a entrainé leur fermeture.

Christine Lopez

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang rencontre le chef de l'exécutif de Hong Kong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale