Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.08.2011 17h05
Solutions viables pour l'avenir des villes
Une rangée de personnages au Parc éco-cité de Tianjin avance dans l'espoir d'un futur plein de promesses

Puisque la population de la Chine se déplace de plus en plus vers les villes, les infrastructures existantes sont mises à rude épreuve. Cependant, le pays songe déjà à des solutions viables qui peuvent être reprises ailleurs.

Le verdict est tombé. Qu'ils soient chercheurs ou experts, tous croient qu'un environnement de vie respectueux de l'environnement est la seule manière de sauver la planète Terre et de rendre possible la vie de sa population croissante. Nous faisons face à la diminution rapide des ressources naturelles, à un niveau de qualité de l'air et de l'eau de plus en plus bas, ainsi qu'à des niveaux de pollution de plus en plus élevés – sans pouvoir nous enfuir ailleurs.

Le concept d'écoville comprend trois principes fondamentaux : réduire à un minimum les empreintes carbone; avoir recours à l'énergie renouvelable et utiliser efficacement la terre; recycler les ressources et soutenir le développement durable.

Cette ville se caractérise par des bâtiments zéro énergie, utilise un transport à émissions nulles et des sources d'énergie renouvelables notamment des éoliennes, des panneaux solaires et du biogaz généré par les eaux usées.

Elle va réduire la dépendance à la climatisation en disposant des arbres de manière stratégique et en utilisant des murs réfléchissant la lumière, des systèmes de ventilation naturelle et des « poumons verts » qui représenteront 20 pour cent de l'utilisation de son sol.

Les écovilles cherchent également à freiner l'expansion urbaine, permettant aux gens de vivre plus près de leur lieu de travail. Cela exige des approches d'urbanisme radicalement différentes, avec des zones intégrant les secteurs industriel, résidentiel et des affaires.

Peignons un tableau plus clair. Le matin, vous vous réveillez sous un ciel clair et bleu, et le gazouillis des oiseaux vous salue à votre fenêtre qui donne sur une étendue d'espaces verts, avec de l'eau qui miroite à distance. L'eau chauffée par le soleil que vous avez utilisée sera recyclée à des fins non potables.

Après le petit-déjeuner, vous enfourchez votre vélo respectueux de l'environnement pour aller travailler dans un bureau situé à seulement 500 m. Votre conjointe fait faire une promenade à votre enfant le long de la même piste piétonne et cyclable qui relie votre maison au marché et aux centres commerciaux situés à 200 m. Puis, votre enfant se rend à l'école dans le même secteur, en montant dans une navette hybride aux émissions minimales qui assure le transport.

Au crépuscule, les réverbères à l'énergie éolienne s'allument. Les gens se réunissent alors dans les parcs en bordure d'un lac ou d'une rivière pour chercher un peu d'air frais, fraterniser avec leurs semblables et s'adonner à des exercices.

[1] [2] [3]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine alloue annuellement 2 milliards de yuans pour protéger l'écosystème de la steppe au Tibet
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale