Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.07.2011 08h33
Des meubles « importés » n'ont jamais quitté le pays

Des meubles coûteux qu'un vendeur clamait avoir importés avaient en fait été fabriqués en Chine et n'ont jamais quitté le pays, ont révélé les autorités du Bureau d'inspection d'entrée et sortie de Shanghai hier.

C'est un nouveau coup porté à l'entreprise basée à Shanghai DaVinci Furniture Ltd, après des accusations selon lesquelles elle aurait prétendu que ses marchandises avaient été fabriquées en Italie.

Néanmoins, la directrice générale de DaVinci a réaffirmé lors d'une conférence de presse à Beijing que tous les produits de marque italienne vendus par l'enseigne avaient été fabriqués en Italie.

En pleurs, Doris Phua a accusé l'un des fabricants chinois mentionnés dans un reportage de la Télévision centrale de Chine de copier les produits de DaVinci.

Des fonctionnaires du Bureau d'inspection et de quarantaine d'entrée et sortie de Shanghai ont déclaré avoir découvert que certains des meubles stockés par DaVinci avaient été fabriqués en Chine et transportés dans la zone sous-douane de Waigaoqiao, avant d'être livrés dans les entrepôts de stockage de l'enseigne.

Le bureau a découvert que la société avait effectué le 23 juin à Waigaoqiao les procédures de dédouanement pour 15 sofas en cuir de vache produits par une entreprise de Haining dans la province du Zhejiang, puis « importés » les sofas le même jour.

« En restant dans la zone sous-douane pendant une journée, les produits sont devenus "importés" au lieu de "fabriqués en Chine" », a expliqué Zhou Guoliang, un fonctionnaire du bureau.

[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives