Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.06.2011 08h47
La sécurité sociale couvrira bientôt les étrangers en Chine

Les étrangers travaillant en Chine seront bientôt couverts par le système de sécurité sociale du pays, selon la Loi sur l'assurance sociale, qui entrera en vigueur vendredi.

La nouvelle loi permettra aux travailleurs étrangers de bénéficier d'une couverture médicale, d'une assurance accidents du travail, d'une assurance maternité et de cotiser pour leur retraite, tout comme les citoyens chinois.

Les règlements précisant les détails de cette loi n'ont pas encore été publiés. Début juin, le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale ont demandé l'opinion du public sur un ensemble de mesures provisoires relativement à ce projet, qui stipule que tous les étrangers ayant un permis de travail valable en Chine devraient être couverts.

Environ 600 000 étrangers vivaient dans la partie continentale de Chine fin 2010, selon le dernier recensement national. Environ 231 700 avaient des permis de travail selon le ministère.

Les travailleurs étrangers employés par des entreprises chinoises ou à capitaux étrangers, les groupes sociaux, cabinets d'avocats et fondations enregistrés en Chine, ainsi que les étrangers envoyés en Chine par leur employeur sont tous concernés par la Loi sur l'assurance sociale.

Leur inclusion dans ce projet signifiera pour les étrangers une baisse de leur salaire net, puisqu'une part sera prélevée à la source et versée sur un compte retraite, ainsi qu'une augmentation du coût du travail pour leur employeur.

« Les travailleurs étrangers dont le pays ont signé un accord avec la Chine en matière d'assurance sociale ne sont pas concernés par cette loi », a déclaré Xu Yanjun, directeur adjoint du Centre de sécurité sociale du ministère. A ce jour, seule l'Allemagne et la République de Corée ont signé un tel accord.

A l'échelle internationale, de tels accords visent à combler les différences entre système de couverture sociale pour les personnes qui s'expatrient. Ainsi, les Etats-Unis ont signé un traité sur ce sujet avec 25 pays.

Si les détails n'ont pas encore été communiqués, les experts pensent que le programme d'assurance sociale pour les expatriés sera similaire à celui dont bénéficie les citoyens chinois.

Actuellement, les Chinois (en fonction de la province où ils vivent) consacrent au moins 11 % de leur salaire mensuel à la sécurité sociale, soit 8 % pour la retraite, 2 % pour l'assurance médicale et 1 % pour le chômage. Ces cotisations sont encadrées par un minimum et un maximum. En moyenne, un citoyen chinois cotise 1 000 à 1 200 yuans (entre 154 et 185 dollars) par mois.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale