Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.06.2011 09h23
Chine : la compétition entre les trains et les avions

La popularité grandissante des trains à grande vitesse en Chine rend les compagnies aériennes nerveuses. Alors ces dernières utilisent une batterie de stratégies pour gagner la bataille.

A Nanjing, le chef-lieu de la province du Jiangsu, des vols utilisant une nouvelle navette aérienne entre la ville et Beijing ont décollé. Les passagers qui voyagent de Nanjing à Beijing peuvent s'enregistrer à 3 comptoirs à l'aéroport consacrés à la navette du ciel. Les comptoirs restent ouverts jusqu'à 20 minutes avant le décollage, soit 10 minutes de plus que pour les autres lignes aériennes. Grâce à un couloir spécial pour la navette du ciel, il faut moins de temps pour passer les contrôles de sécurité. Les portes d'embarquement sont plus proches. Elles sont à moins d'une minute des comptoirs d'enregistrement.

Les passagers bénéficient de rabais spéciaux. Les compagnies aériennes espèrent ainsi compenser les pertes encourues à cause de la nouvelle ligne de trains à grande vitesse Beijing-Shanghaï, qui ouvrira officiellement en juillet.

Huang Xing

Directeur du marketing

China Eastern Airlines

"Les prix oscillent entre 28 et 40% des prix normaux, selon la date d'achat. La plupart des passagers peuvent bénéficier de prix réduits s'ils achètent leurs billets 3 semaines à l'avance."

La compétition entre les avions et les trains risque de dégénérer, mais les analystes affirment que les 2 moyens de transport deviendront complémentaires à long terme.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident