Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.06.2011 08h54
Premières expériences avec le TGV Beijing-Shanghai à 309 km/h : confortable, stable et sûr
Présentation du fonctionnement à titre d'essai du TGV Beijing-Shanghai. Des reporters dans un wagon. Photo prise le 17 juin au matin.

Des reporters se sont retrouvés le 21 juin au matin dans un TGV Beijing-Shanghai pour témoigner du fonctionnement à titre d'essai du train. « Nous roulons à la vitesse de 309 km/h », la plupart d'entre eux n'ont rien ressenti de spécial à cette annonce. C'était très stable et constant. On n'a même pas vu bouger les deux bouteilles d'eau posées à l'envers.

C'était le premier jour des essais de fonctionnement du TGV Beijing-Shanghai. Pour procéder aux derniers contrôles et accomplir les ultimes préparatifs avant la grande ouverture de la ligne, les trains ont roulé sur la ligne complète, en observant l'horaire officiel de fonctionnement.

Le train G182 est parti à 8 h 23 de la Gare de l'ouest de Jinan (province du Shandong), et roulait à 189 km/h quatre minutes après son départ. Il a accéléré plus tard à 199 km/h, pour arriver en 24 minutes à Dezhou (Shandong). Yang Xiao, le chef du train, a confirmé qu'il fallait plus d'une heure pour traverser la distance entre ces deux villes.

Le train roule à grande vitesse. Les paysages changent vite dehors : les champs et les récoltes récoltés passent en flèche en arrière-plan. « On ne sent pas la vitesse dans le wagon, mais en réalité, quand le train roule à 300 km/h, il traverse à peu près 5 000 mètres par minute », explique Liu Bosheng, responsable du tronçon Jinan. « Depuis l'extérieur, on voit donc le train passer comme un éclaire. »

À l'intérieur du train, la température et le taux d'humidité sont très confortables. Selon Niu Detian, ingénieur en chef à China CNR, le TGV est à la fois confortable, stable et sûr. Il y a plus de 5 000 points de surveillance automatique, et des systèmes doubles de puissance et de freinage. En cas de panne électrique, les systèmes de remplacement pourront garantir le fonctionnement normal du train. En fait, tous les indices de performances et de sûreté du TGV Beijng-Shanghai sont à un niveau mondial avancé.

Longue de 1 318 km, la ligne de TGV Beijing-Shanghai relie les trois métropoles de Beijing, Tianjin et Shanghai, et les quatre provinces du Hebei, du Shandong, de l'Anhui et du Jiangsu. Il s'agit de la plus longue ligne de TGV en Chine, ainsi que de la plus chère et de la plus performante. Son entrée officielle en service est prévue à la fin de juin 2011.

Le train est finalement arrivé une heure et cinquante minutes après à la Gare du sud de Beijing, à 10 h 15, soit avec une heure d'avance sur le train Dynamique sur le même trajet.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident