Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 20.06.2011 09h22
Week-ends d'embouteillages depuis près de 10 mois à Beijing

« Les embouteillages du week-end empirent », soupirent les conducteurs. La raison de ce phénomène est simple : le week-end, pas de circulation alternée, ni d'interdiction des véhicules immatriculés hors de Beijing. Après une grasse matinée, tout le monde sort l'après-midi pour s'adonner à des loisirs ou faire des achats. La circulation est peu fluide et les trajets prennent trop de temps. Selon une enquête menée par des journalistes, les embouteillages du week-end auparavant rares sont devenus fréquents depuis le second semestre 2010.

Wen Huimin, responsable adjointe du centre de recherches sur le développement de la circulation de Beijing, explique que le pic de circulation du week-end n'est pas pire que celui des jours ouvrables. Les citadins trouvent la circulation difficile parce qu'ils sortent en majorité pour des achats et des loisirs, ce qui provoque des embouteillages relativement concentrés.

Le 12 juin, l'état de la circulation en direct relève des bouchons dans les quartiers commerciaux tels que Xidan, Dongdan et Wangfujing, ainsi qu'autour du centre d'affaires CBD qui longe le troisième périphérique est.

Selon le comité du trafic de Beijing, la ville construira un système intelligent de nouvelle génération pour coordonner et diriger la circulation, notamment avec la publication en temps réel des informations trafic, des alertes et des prévisions.

Wen Huimin souligne que le centre de recherche conduit des tests sur les téléphones mobiles en publiant des indices prévisionnels pour prévenir les embouteillages. Le taux de précision atteindrait 90%, ce qui satisfait aux exigences pour la mise en application généralisée.

L'échelle est de 0 à 10 en cinq degrés : 0-2 pour une circulation fluide, 2-4 pour une fluidité d'ensemble, 4-6 pour signaler de légers ralentissements, 6-8 pour des embouteillages modérés, et 8-10 pour les embouteillages graves. Depuis l'essai de ces mesures, le 17 septembre 2010 a été le jour noir. L'indice a alors atteint 9,7, les routes se transformant presque en parcs de stationnement.

Les indices prévisionnels seront diffusés sur Internet, à la radio, à la télévision, dans la presse et par SMS. Les citadins pourront adapter leurs déplacements en fonction. Par exemple, un indice situé entre 4 à 6 signifiera un temps de trajet augmenté de 50% à 80% par rapport à une situation de circulation fluide.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine
Le marché des antiquités chinoises volées, un problème mondial