Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 10.06.2011 14h06
La table ronde sino-française du 9 juin à Kunming

Plus de 30 fonctionnaires gouvernementaux, représentants des entreprises et chercheurs de la Chine et de la France ont participé à une table ronde sino-française depuis le 9 juin à Kunming, Chine. Cette réunion porte sur le développement des régions rurales dans le processus d'urbanisation en Chine.

Selon un reportage de China News Service (CNS), la Chine et la France sont tous les deux des pays de tradition agricole ancienne. La France demeure le plus grand pays agricole de l'Union européenne : sa production représente 18% de la production européenne, mais sa population rurale n'en représente que 3,4% et la valeur de son économie agricole représente 4,5% du produit national brut (PNB). En Chine, plus de 300 millions de personnes sont engagés dans la production agricole et la valeur de son économie agricole représente 15% du PNB.

Bien que les situations réelles de la Chine et de la France soient différentes, je crois que l'expérience de la France est instructive pour la Chine, a dit Valéry Giscard D'Estaing, ancient Président français et président de la Fondation Victor Segalen.

Après le développement de plus de 30 ans, les campagnes chinoises ont connu d'immenses changements, a dit Han Jun, directeur adjoint du Centre d'étude sur le Développement rattaché au Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois). Il a dit qu'à l'heure actuelle, un citadin permanent sur 4 en Chine vient de la campagne. Le taux de natalité faible, le taux de mortalité faible et une lente croissance de la population sont les caractéristiques actuelles des régions rurales chinoises, de même que l'accélération de la différenciation entre les riches et les pauvres, une plus grande ardeur des paysans pour la participation et la délibération aux affaires publiques, et leur plus grande sensibilisation à la concurrence.

Les agriculteurs sont la force motrice du développement rural, a dit M.Han, ajoutant que leurs droits sur la terre devront être pleinement garantis, de même que leurs droits d'accès aux services publics, à la sécurité sociale et leurs droits démocratiques.

La présente table ronde est conjointement organisée par le Centre d'étude sur le Développement rattaché au Conseil des Affaires d'Etat et la Fondation française Victor Segalen. Baptisée d'après le nom de ce sinologue et écrivain français à la fin du 19e siècle, la Fondation a pour tâche de promouvoir les dialogues et les contacts entre les organismes et les entreprises des deux pays dans les domaines de la culture, de l'éducation et de la recherche sientifique. Depuis sa fondation en 2007, elle a organisé trois tables rondes sino-française.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Conseil des affaires d'Etat appelle à augmenter les dépenses dans l'éducation et à un développement sain du secteur logistique
La Chine s'engage à promouvoir la coopération sino-cubaine (Xi Jinping)
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?