Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.06.2011 08h36
Les recherches sino-germaniques ont mené à la découverte des gènes de la bactérie E.coli résistant à huit classes d'antibiotiques

Des scientifiques chinois, qui ont effectué le séquençage du génome de l'E-coli qui se propage à travers l'Europe, ont déclaré samedi, avoir découvert les gènes qui rendent la bactérie résistante à huit classes d'antibiotiques.

Les chercheurs de l'Institut de Génomique de Beijing, le plus grand centre de séquençage d'ADN du monde, ont découvert les gènes de la souche nouvellement identifiée 0104 de la bactérie E.coli, qui la rendent résistante à des classes majeures d'antibiotiques, dont le sulfonamide, la céphalotine, la pénicilline et la streptomycine.

Cela aidera les médecins à choisir les médicaments appropriés pour le traitement, a indiqué la principale branche de recherches de l'institut à Shenzhen, samedi sur son site Internet.

Les chercheurs sont en train de développer un kit de diagnostic, qui sera utilisé pour détecter la bactérie et prévenir la propagation de l'épidémie.

Les chercheurs chinois ont obtenu les échantillons d'ADN de la bactérie auprès des scientifiques allemands et ont réussi, cette semaine, à séquencer entièrement le génome en trois jours.

La bactérie tueuse E. coli a tué 18 personnes et rendu malades près de 2 000 autres en Europe. La source de l'épidémie reste inconnue, mais les scientifiques estiment fortement probable qu'elle provienne des légumes ou des salades contaminés en Allemagne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Conseil des affaires d'Etat appelle à augmenter les dépenses dans l'éducation et à un développement sain du secteur logistique
La Chine s'engage à promouvoir la coopération sino-cubaine (Xi Jinping)
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?