Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.06.2011 08h34
Les phtalates provoquent une crise des boissons en provenance de Taiwan

Étant donné la découverte récente de substances non-comestibles illégales comme les phtalates dans certains aliments dont des boissons à Taiwan, sous la coordination du bureau du Comité de la sécurité alimentaire du Conseil des Affaires d'État, les départements et les régions concernés ont immédiatement pris des mesures pour renforcer le contrôle et la supervision sur des aliments comme les boissons de sport, le jus de fruit, le thé en bouteille, la confiture et le jus concentré, la gélatine amidonnée ainsi que sur les additifs alimentaires concernés, afin d'approfondir le dépistage des risques et protéger la santé des consommateurs.

Le 1er juin, lors d'enquêtes conduites sur le marché de Qingdao, un journaliste a constaté que les produits mis en cause ont tous disparu. Certains consommateurs éprouvent même une méfiance pour le jus de fruit, et décident de se mettre à l'eau.

Au supermarché Legou de Qingdao, le grand rayon dédié aux boissons de sport est vide. Les étiquettes pour de nombreuses boissons comme Pocari Sweat en cannette de 300 et de 350 ml, portent la mention « Stock temporairement épuisé. Veuillez accepter nos excuses ». Les boissons ont-elles été enlevées de l'étalage ou le stock est-il épuisé pour de bon ? Le service client du supermarché déclare qu'il n'a pas reçu de consigne pour retirer les marchandises des rayons. Les autres services ont répondu, sans exception : « Nous n'en savons rien ».

Le 1er juin, des médias taiwanais ont révélé que les patrons de Yu Shen Chemical et de Pin Han Perfumery, deux entreprises sources fournissant des additifs aux fabricants d'aliments pour rendre le plastique souple, étaient disciples d'un même maître dans une même boutique il y a trente ans. Durant une interview, ils ont confié que leur maître leur avait appris à fabriquer les additifs de cette façon.

A ce jour, les produits originaires de Taiwan soupçonnés de contenir des plastifiants comprennent entre autres les boissons sportives, le jus de fruit et le thé en bouteille. Même les sirops, comprimés de calcium pour enfant et les chewing-gums aux lactobacilles figurent sur la liste. Malheureusement, la liste s'allonge de jour en jour.

Selon le rapport d'études sur les plastifiants rendu public par l'Université normale de Taiwan le 31 mai, cet agent est capable de troubler le système de sécrétion endocrinienne chez l'homme. En cas d'absorption répétée sur longue durée, il est possible de contracter des maladies cardio-vasculaires, du foie et de l'appareil uro-génital.

La faculté de biologie de l'Université Baptiste de Hong Kong a pris des échantillons de sang de 200 Hongkongais pour effectuer des analyses et a découvert la présence de plastifiants dans 99% des échantillons.

Des spécialistes du secteur alimentaire de Taiwan ont indiqué que le plastifiant est vingt fois plus toxique que la mélamine. Un verre de 500 ml des boissons incriminées contient plus que la dose journalière acceptable. C'est pourquoi l'on parle aujourd'hui de « plus grand scandale d'intoxication alimentaire depuis trente ans ».

Nombreuses sont les entreprises de boissons qui ont déclaré récemment ne pas utiliser de plastifiant. Coca-Cola a assuré que les matières premières utilisées par la société pour les produits vendus sur le marché chinois ne contiennent absolument pas de plastifiant. Pepsi a également fait une déclaration en disant n'utiliser que les meilleures matières premières pour leurs produits, sous un contrôle rigoureux de qualité, qui correspondent parfaitement aux normes locales.

De leur côté, les producteurs de boissons dans la partie continentale de Chine comme Huiyuan et Yinlu ont annoncé ne pas recourir au plastifiant. Nongfu Spring a affirmé n'avoir aucun lien avec les entreprises productrices d'additifs problématiques.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre les ministres chinois et sud-coréen de la Défense en marge du Dialogue Shangri-La à Singapour
Interdiction des produits alimentaires contaminés au DEHP en provenance de Taiwan dans les restaurants de la partie continentale
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique
Quelles leçons la Chine peut-elle tirer du succès d'Apple ?
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange