Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.05.2011 16h42
La Chine lance une campagne de lutte contre les graines et les pesticides de contrefaçon

La Chine a récemment lancé une campagne pour supprimer la production et la vente de graines, de pesticides et d'engrais de contrefaçon, suite à la découverte de 336 cas au cours des six derniers mois.

Les matériaux agricoles contrefaits découverts dans ces affaires ont une valeur de 153 millions de yuans (23,5 millions de dollars), selon un communiqué publié jeudi par le ministère de la Sécurité publique.

Selon le communiqué, un total de 7 200 tonnes de graines de contrefaçon ont été saisies.

Le ministère s'est engagé à fournir des efforts pour protéger les intérêts des paysans et maintenir la production agricole.

En avril, la police de Beijing a résolu un cas grave de production et de vente de graines de maïs et a appréhendé 11 suspects.

Les graines de contrefaçon ont été illégalement produites dans des usines à Beijing et vendues dans plusieurs provinces et régions comme le Heilongjiang, le Liaoning, le Jilin, le Hebei, la Mongolie intérieure, le Shandong et le Gansu.

Les matériaux saisis ont une valeur de plus de 6 millions de yuans. La vente de produits agricoles contrefaits a porté un coup sévère aux agriculteurs.

La campagne de lutte contre les produits agricoles contrefaits fait partie de la campagne nationale visant à réduire les violations des droits de propriété intellectuelle, la production et la distribution de produits contrefaits et de mauvaise qualité.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois rencontre le président du Conseil européen
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme