Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.05.2011 16h11
La plupart des Chinois vont passer la 1re Journée du Tourisme... au travail !

Yue Zhongbin est un amoureux des voyages, mais pourtant il a été surprise d'apprendre que ce jeudi est la première Journée Nationale du Tourisme de Chine.

« La Journée Nationale du Tourisme ? Jamais entendu parler de ça », a dit M. Yue, qui travaille dans une institution publique de la Province du Heilongjiang, dans le Nord-Est de la Chine.

L'Administration Nationale du Tourisme de Chine avait en effet annoncé le mois dernier que le 19 mai serait la Journée Nationale du Tourisme à compter de cette année, une décision visant à accroitre l'enthousiasme du public pour les voyages et à favoriser la consommation dans le domaine du tourisme.

La date a été choisie pour commémorer le jour où l'ancien écrivain chinois de récits de voyage Xu Xiake, a commencé à écrir son chef-d'oeuvre « Notes de voyage de Xu Xiake » sous la Dynastie Ming.

Cela n'a pas empêché M. Yue de décider de passer cette journée au travail. « A notre âge, nous devons travailler dur », a t-il dit. « Les loisirs, c'est une sorte de luxe, pour nous ».

Mais il n'est pas le seul à hésiter à voyager aujourd'hui. Xiang Yuan, employée dans une société privée de la Province du Shandong, dans l'Est de la Chine, dit que son prêt immobilier ne la met pas dans des dispositions propices au voyage.

« Je travaille six jours par semaine, et dès que j'ai un jour de repos, la seule chose que je veux faire, c'est me reposer », a dit la jeune femme âgée de 27 ans.

Mme Xiang et son mari, qui se sont mariés au début du mois de mai, ont décidé d'abandonner leur projet de lune de miel à la plage à Hainan, car ils doivent payer 1 800 Yuans par mois pour leur prêt, ce qui représente près du tiers des revenus totaux de la famille.

D'après Dai Bin, Président de l'Académie Chinoise du Tourisme, il y a trois facteurs qui peuvent aider à stimuler l'intérêt du public pour les voyages : le temps, l'argent et les politiques du Gouvernement.

Les statistiques montrent que les revenus du tourisme en Chine ont augmenté de 18,9% d'une année sur l'autre à 1 260 milliards de Yuans (194 milliards de Dollars US) lors des cinq dernières années. Cependant, ce montant ne représente que 4% du PIB. Pour beaucoup, le tourisme reste un « luxe ».

Ma Guanghai, Professeur de sociologie à l'Université du Shandong, dit que la Chine est un pays en développement, et que de nombreuses personnes luttent encore pour obtenir le minimum vital, comme la nourriture et le logement.

« Avec la pression de la vie et du travail dans la société moderne, les Chinois ont d'abord besoin d'une base sociale et économique, avant d'accepter une consommation régulière dans le domaine du tourisme », a dit le Professeur Ma.

Dong Hongyang, chercheur à l'Académie Provinciale des Etudes Sociales du Heilongjiang, a dit pour sa part que la Chine avait encore un long chemin à faire dans la promotion de la Journée Nationale du Tourisme, avant que le public puisse accepter ce concept.

« Il faut plus de promotion dans la combinaison de la culture traditionnelle chinoise, afin de diffuser davantage la culture du tourisme et de renforcer le développement de l'industrie du tourisme », a t-il ajouté.






Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme