Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.05.2011 13h24
Environ 150 millions d'ordinateurs sont utilisés quotidiennement en Chine (rapport)

Environ 150 millions d'ordinateurs sont utilisés quotidiennement en Chine, mais six ordinateurs sur dix rencontrent des problèmes tels qu'une vitesse lente au démarrage, selon un rapport publié mercredi à Beijing Qihoo 360, le plus grand fournisseur de logiciels anti-virus gratuits en Chine.

Le nombre excessif de "programmes de démarrage" est à l'origine du ralentissement de la vitesse au démarrage, indique le texte.

Environ deux cinquièmes des 10 000 programmes le plus souvent installés pour se lancer au démarrage de l'ordinateur, dont les programmes de navigation sur le web et de traitement de texte, sont considérés comme ''inutiles" par Qihoo 360.

"Le démarrage d'un ordinateur dure en moyenne 56 secondes en Chine, mais 380 000 ordinateurs mettent plus de 5 minutes pour que le processus soit totalement accompli".

"Certains programmes sont utiles, mais il n'est pas nécessaire de les lancer automatiquement lors du démarrage de l'ordinateur", poursuit le rapport, ajoutant que les programmes "autorun", qui se lancent automatiquement au démarrage de l'ordinateur, sont souvent les cibles de pirates informatiques malveillants.

Les Browser Helper Objects (BHO), les fichiers indésirables, le logiciel trojan et les pop-ups sont les plus grands problèmes pour la sécurité des ordinateurs en Chine, souligne le rapport.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président Hu appelle aux efforts conjoints pour faire progresser le partenariat sino-américain (vice-PM chinois)
La reconstruction après le séisme dans le Sichuan a remporté une "victoire décisive" (Premier ministre)
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle