Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 09.05.2011 08h23
Chine : début de la seconde moitié des réinstallations dans le cadre du projet d'adduction d'eau Sud-Nord

Un total de 86 000 personnes dans le district de Xichuan de la province centrale du Henan seront réinstallées dans les trois prochains mois et demi, pour faire place aux travaux massifs de détournement d'eau du Sud vers le Nord.

La plupart des gens seront réinstallés dans d'autres villes et districts du Henan et environ 12 800 d'autres seront relogés dans de nouveaux logements au Xichuan, selon le centre de relogement du Henan.

Le déménagement des villageois, qui a débuté jeudi et se terminera le 28 août, marque la deuxième phase de relogement au Henan.

Au total 162 000 personnes doivent être réinstallées hors de Xichuan, un district situé à proximité du Réservoir de Danjiangkou, qui est une source de la route centrale du projet d'adduction d'eau Sud-Nord.

Environ 76 000 personnes ont déjà été relogées en 2009 et en 2010 durant la première phase de relogement.

Le projet vise à détourner une partie de l'eau du Yangtsé par trois routes : est, centrale et ouest.

Selon le projet, environ 330 000 personnes dans les provinces centrales du Hubei et du Henan seront relogées avant l'achèvement de la route centrale en 2014.

Les migrants sont principalement des résident vivant au bord du Réservoir de Danjiangkou, situé à la frontière du Henan et du Hubei.

Le Hubei a réinstallé 76 600 personnes en 2010. Et 100 000 autres seront relogées dans de nouveaux logements à proximité.






Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Où en est la situation de la sécurité alimentaire en Chine ?
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?