Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 03.05.2011 09h54
Chine: "défense de fumer" dans les lieux publics fermés à partir du 1er mai

Fumer sera interdit dans tous les lieux publics fermés, tels qu'hôtels, restaurants, opéras, salles d'attente des gares et des aéroports, à partir du 1er mai, comme l'exige une réglementation publiée par le ministère de la Santé.

Les patrons doivent installer des signes "défense de fumer", mener des activités de promotion pour mettre en garde les gens contre les dangers du tabac, et encourager leurs employés à dissuader les fumeurs de consommer du tabac.

La nouvelle réglementation stipule que les zones-fumeur en plein air ne doivent pas entraver la circulation des piétons, et que les distributeurs de cigarettes doivent être proscrits dans les lieux publics.

Yang Gonghuan, directeur du Bureau national de Contrôle du Tabac, a souligné que cette réglementation expose clairement aux propriétaires leurs responsabilités quant à l'interdiction de fumer.

La Chine compte, selon les estimations, plus de 300 millions de fumeurs et plus de 700 millions de personnes exposées aux effets néfastes du tabagisme passif.

La régulation ne spécifique pourtant pas les sanctions prévues en cas de violations de ces règles.






[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La population chinoise a atteint 1,3397 milliard d'habitants en 2010 (recensement)
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde