Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.04.2011 16h13
Moins de sièges de luxe dans les trains rapides chinois

Les sièges de luxe vont disparaitre de nombreux trains rapides qui vont bientôt parcourir la voie ferrée rapide qui relie Beijing et Shanghai, offrant plus d'espace aux passagers et rendant le voyage plus abordable, ont dit des sources du milieu ferroviaire dont les propos ont été rapportés.

Le Beijing Daily a cité mercredi une source anonyme du monde ferroviaire, selon laquelle les sièges de luxe sont en train d'être retirés de la plupart des trains rapides. Ces trains devraient commencer à rouler sur la voie à grande vitesse au mois de juin prochain.

Des articles de presse antérieurs avaient dit que ces trains rapides, qui parcoureront une distance de 1 318 km, seraient équipés de sièges et autres aménagements permettant aux voyageurs d'affaires de voyager dans le luxe, le confort et la discrétion.

Comme prévu, les trains posséderont bien des voitures destinées à accueillir des hôtes de marque, ou VIP, ainsi que des cabines équipées de sièges pouvant se transformer en lits.

L'installation de sièges de luxe similaires à ceux que l'on peut trouver dans les avions avait été proposée comme une solution pour attirer les voyageurs riches utilisant les lignes aériennes qui relient les deux plus grandes métropoles du pays.

Mais cette idée là n'a pas plu à tout le monde. Plutôt que du luxe, de nombreuses personnes ont demandé des transports plus abordables.

Un peu plus tôt cette année, les trains rapides reliant Shanghai et Chengdu, capitale de la Province du Sichuan, avaient commencé à vendre des billets offrant une couchette dans un wagon-lit luxueux. Le prix d'un billet aller dans cette voiture était affiché à 2 330 Yuans (357 Dollars US), un prix que de nombreuses personnes ont qualifié d'extravagant.

Résultat, certaines des voitures de luxe ont été retirées en mars, laissant la place à des sièges normaux, offrant davantage de places bon marché aux voyageurs.

Zhao Jian, professeur en transports à l'Université Jiaotong de Beijing, dit que retirer les sièges de luxe de nombreux trains qui relieront Beijing et Shanghai est une bonne réponse aux demandes du marché.
« Les voitures de luxe de nombreuses lignes à grande vitesse déjà en service ont un taux d'occupation faible, ce qui est un énorme gaspillage », a t-il dit.

Sans sièges de luxe, les trains transporteront plus de passagers, ce qui génèrera plus de revenus pour les ventes de billets, a t-il dit.

Le département publicité du Ministère des Chemins de Fer a refusé de commenter cette nouvelle mercredi. Pour sa part, le nouveau Ministre des Chemins de Fer, Sheng Guangzu, a affiché sa détermination à rendre le service ferroviaire à grande vitesse plus « satisfaisant pour la population ».

Il a annoncé que la ligne à grande vitesse entre Beijing et Shanghai sera exploitée à une vitesse plus basse que celle qui était prévue à l'origine, à 300 km/h, ce qui offrira aux passagers un voyage plus sûr et plus abordable.

Et pour économiser davantage encore, les passagers pourront aussi choisir un train roulant à une vitesse maximum de 250 km/h.

Cette série de changements, bien qu'elle aboutira à un voyage plus lent, a tout de même été bien accueillie par les voyageurs.

« Même si les trains rouleront un peu moins vite, il ne faut pas oublier qu'un vol peut parfois être très en retard », a ainsi dit Ge Bozhi, un homme d'affaires de Shanghai, âgé de 42 ans.

« Aussi, je prendrai sans aucun doute le train dès qu'il sera mis en service ».

Mais d'autres pensent que les chemins de fer devraient faire davantage.

Ainsi de Yang Jianjun, un consultant âgé de 35 ans, dit espérer que les trains puissent être améliorés de façon à pouvoir attirer ceux qui voyagent habituellement en avion. Par exemple, la nourriture proposée sur certains trains à grande vitesse pourrait certainement être améliorée.

« Les voyageurs attendent une restauration et des services à la hauteur de la réputation des trains », a t-il dit.






Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Jia Qinglin met l'accent sur l'innovation à la chinoise
La Chine va imposer des droits anti-dumping sur les fécules de pomme de terre importées d'UE
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire