Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.04.2011 08h29
Chine : le développement des îles

La Chine va permettre le développement d'îles non habitées. L'Administration Océanique d'Etat a donné sa 1ère liste d'îles disponibles à l'achat.

Plus de 170 îles sont à vendre. Elles s'éparpillent de la province du Liaoning au nord de la Chine jusqu'à la province tropicale du Hainan au sud. Les propriétaires des îles peuvent y développer différents secteurs comme celui du tourisme, de la pêche et de la construction en obtenant des droits de développement et d'utilisation pour un maximum de 50 ans. Les îles sont ouvertes aux entreprises étrangères, leurs candidatures nécessitent toutefois l'approbation du Conseil des affaires d'Etat.

Selon l'autorité océanique du Zhejiang, les îles se louent entre 14 et 180 mille yuans par hectare chaque année. Les loyers sont calculés en fonction de la distance des îles par rapport à la partie continentale.

Des réglementations strictes seront mises en place pour garantir un développement durable, incluant des normes sur la hauteur des bâtiments ainsi que sur les déchets et les émissions.

Gu Zijiang

Bureau océanique provincial du Zhejiang

"Les entreprises et individus doivent utiliser l'île selon leurs projets, lesquels sont discutés et approuvés par des experts. C'est seulement après cela qu'ils appliquent le développement des îles."

Mais les entrepreneurs doivent être conscients des risques économiques. En effet, des projets sur les îles Zhoushan n'auraient pu aboutir. Les obstacles pour les développeurs potentiels sont les coûts de la maintenance et de l'infrastructure qui sont 3 fois plus onéreux que sur la partie continentale.



Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine intensifie la lutte contre l'utilisation illégale de matières non-comestibles dans la nourriture
Chine : Hu Jintao visite l'Université Tsinghua la veille de la célébration de son centenaire
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)