Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.04.2011 08h47
La Chine lutte contre le trafic transfrontalier d'armes à feu et de munitions

La Chine a lancé une campagne de lutte de huit mois contre le trafic transfrontalier d'armes à feu et de munitions pour assurer la stabilité sociale, selon un communiqué publié jeudi par le ministère chinois de la Sécurité publique.

La campagne, lancée mi-mars, durera jusqu'à la fin du mois de décembre cette année.

De plus grands efforts doivent être déployés pour arrêter le trafic d'armes à feu et de munitions qui s'étend depuis peu, indique le communiqué.

Les criminels se tournent vers des fournisseurs étrangers pour s'approvisionner en munitions après que la police locale a renforcé sa lutte contre les activités criminelles relatives aux armes à feu.

Lors d'une réunion qui s'est tenue mercredi, Huang Ming, vice-ministre de la Sécurité publique, a appelé à une coopération plus étroite entre les agences de police du pays pour éliminer les trafics d'armes à feu et de munitions.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?