Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.03.2011 13h42
Les Chinois satisfaits du niveau actuel des prix ? Ca va mieux, mais...

La satisfaction des consommateurs chinois envers le niveau des prix a fortement augmenté lors du premier trimestre de cette année, et les craintes d'une inflation supplémentaire ont décliné.

C'est ce que dit une enquête de la Banque Centrale publiée mercredi.

Lors du dernier trimestre de 2010, les chiffres avaient montré que le niveau de satisfaction était le plus bas depuis 1999. Cependant, la volonté de dépenser des gens a elle atteint son plus bas niveau depuis douze ans, d'après le rapport. L'enquête de la Banque Populaire de Chine a couvert 20 000 épargnants dans 400 banques de 50 villes.

« Les chiffres montrent que les mesures monétaires prises par le Gouvernement fonctionnent et que les inquiétudes au sujet de l'inflation sont en baisse. Cependant, l'hésitation croissante à dépenser indiquent que leur satisfaction envers le niveau des prix est plus basse que la normale », a dit Liu Yuanchun, Directeur adjoint de l'Ecole d'Economie de l'Université Renmin de Chine.

L'index de satisfaction chez les foyers chinois a augmenté de 13,8% à la fin de 2010 à 17,3% lors des trois premiers mois de cette année, d'après l'enquête.

Près de 67% des personnes sondées ont déclaré que les prix actuels sont inacceptablement élevés, en baisse de 7% par rapport au dernier trimestre, tandis que 31,6% disent pouvoir supporter ce niveau de prix, en hausse de 6,9%. Les craintes que l'inflation continue à augmenter ont baissé de 8,9% par rapport à la même période, à 72,8%.

Près de 47% des personnes interrogées pensent que les prix à la consommation vont continuer à augmenter. C'est une baisse de 14,3% par rapport au dernier trimestre, d'après l'enquête. Cependant, les gens sont nettement moins optimistes au sujet des prix de l'immobilier et des mesures sévères prise par le Gouvernement pour calmer le marché de l'immobilier.

Parmi les sondés, 74,4% pensent que les prix de l'immobilier sont « insupportablement élevés », en baisse de 1,1% par rapport au dernier trimestre, mais cela reste encore le deuxième chiffre le plus haut en deux ans. Un tiers des sondés pensent que les prix de l'immobilier vont continuer à augmenter, malgré les mesures prises récemment par le Gouvernement pour calmer le marché.

En ce qui concerne les prix actuels, les taux d'intérêt et le niveau des revenus, 85,8% des sondés ont dit qu'ils souhaiteraient économiser, mais 14,2% ont dit qu'ils préfèreraient dépenser davantage, le niveau le plus bas depuis 1999.

M. Liu a prédit que le taux de croissance de la consommation pourrait montrer quelques signes de déclin cette année, essentiellement du fait des mesures frappant le marché immobilier et de la fin des mesures destinées à encourager les achats de véhicules.

Wang Jun, économiste au Centre Chinois pour les Echanges Economiques Internationaux, dit que l'envie de dépenser des gens baisse habituellement après la Fête du Printemps, et qu'ils économisent probablement leur argent et attendent le bon moment pour acheter un bien immobilier. Il a prédit que le taux de croissance totale pour 2011 pourrait même être supérieur aux 18,3% de l'année dernière, car l'inflation pourrait dépasser 4,5%.

L'Index des Prix à la Consommation, jauge principale de l'inflation, a atteint son niveau le plus élevé en 28 mois à 5,1% en novembre, avant de baisser à 4,6% en décembre et de repartir à nouveau à la hausse à 4,9% en janvier.

Certains analystes pensent que le chiffre pourrait monter aussi haut que 6% lors du premier semestre de cette année.

Afin d'absorber les liquidités et de juguler l'inflation, la Banque Centrale a relevé le taux de réserve obligatoire pour les banques commerciales par huit fois depuis le début de 2010 et relevé les taux d'intérêt du point de base trois fois.

D'après une enquête conduite auprès des banquiers par la Banque Centrale, quelque 66% d'entre eux ont prédit que le Gouvernement devrait maintenir sa position monétaire ferme dans les trois mois qui viennent.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?