Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.03.2011 09h11
Taobao lance une campagne pour lutter contre le piratage en ligne

Taobao.com, le principal site internet chinois de B2C (business-to-consumer ; d'entreprise à consommateur en ligne) a annoncé lundi qu'il allait lancer une campagne d'envergure pour lutter contre le piratage en ligne et la contrefaçon. Cette décision vient après que le site ait été qualifié de « marché notable », du fait qu'il vend des produits qui violent les droits de propriété intellectuelle.

D'après le site, 89 autres marques internationales se joindront a cette campagne, comme Louis Vuitton, Gucci ou Apple.

L'année dernière, Taobao.com a retiré plus de 5.7 millions de produits impliqués dans des problèmes de violation des droits d'auteur. Cependant, tout en reconnaissant les efforts faits par le site, le Bureau du Représentant au Commerce des Etats-Unis ne s'est pas montré satisfait des résultats.

Dans un rapport de février intitule «Out-of-Cycle Review of Notorious Markets », cette agence a classé Taobao.com comme l'un des détaillants en ligne qui « illustrent les défis-clés dans la lutte mondiale contre le piratage et la contrefaçon ».

« La campagne en ligne de Taobao pour la protection des droits d'auteur sera relancée régulièrement dans l'avenir. Dès qu'un cas de vente de produits piratés ou contrefaits sera confirmé, nous mettrons immédiatement le vendeur sur liste noire et lui interdirons d'ouvrir une boutique sur le site », a dit lundi à Xinhua Qiao Beirui, un responsable des relations publiques chez Taobao.com.

D'après M. Qiao, le site mettra aussi sur pied une équipe spéciale responsable du contrôle du piratage et de la contrefaçon.

En janvier dernier, un groupe opposé au piratage et a la contrefaçon en ligne, qui a été établi par plus de 20 entreprises du secteur de l'internet, a débuté ses activités.

Jusqu'à présent, le groupe a reçu plus de 7 000 plaintes, toutes concernant des activités sur Taobao.com, et concernant plus de 400 marques, d'après le chef du groupe, Huang Xiangru.

Les experts ont averti que si rien n'est fait, les produits contrefaits et le piratage sur internet risquent de porter gravement atteinte aux intérêts de millions de consommateurs en ligne et finalement de causer des dommages à la crédibilité d'internet et du pays.

Dans son rapport de travail du Gouvernement de cette année, le Premier Ministre Wen Jiabao a annoncé que la Chine allait développer le commerce électronique, le shopping en ligne, les informations géographiques et autres nouveaux services en 2011.

M. Wen a mis l'accent sur le fait que le Gouvernement prendrait les grandes mesures pour lutter contre les violations des droits de propriété intellectuelle et les produits faux ou de mauvaise qualité.

Insistant pour l'adoption d'une législation plus rapide dans le domaine du commerce électronique, beaucoup d'experts juridiques ont noté que le la législation du pays et les textes de loi actuels ne peuvent pas être complètement appliqués à la vente en ligne de produits piratés et de mauvaise qualité.

Chen Baolong, avocat, a dit qu'une surveillance et une gestion plus fortes sont de la plus grande importance afin d'extirper la piraterie en ligne.

« Pour ce qui est de Taobao.com, ils devraient conduire des enquêtes et établir un suivi de tous les vendeurs en ligne, suivant un système de registre et de contrôle et suivre attentivement la qualité des produits vendus. D'autre part, la police devrait continuer à collecter chaque jour les preuves de piraterie en ligne et imposer des sanctions en temps utile aux fautifs », a dit M. Chen.

A la fin de 2010, la Chine comptait environ 457 millions d'internautes, le plus grand nombre du monde.

Les chiffres du Centre d'Information sur le Réseau Internet de la Chine prouvent que 161 millions de citoyens chinois ont régulièrement utilisé l'Internet pour acheter des produits l'année dernière, en hausse de 41,6% d'une année sur l'autre.

Dans le même temps, le Centre de Déclaration des Informations Illégales sur le Réseau Internet de la Chine a reçu l'année dernière presque 400 000 plaintes, dont 23,8% ont concerné la fraude en ligne.

En plus des efforts des gouvernements et des vendeurs, les clients se sont également vus conseiller d'être attentifs lors de leurs achats en ligne.

« Si chaque consommateur peut rester perspicace devant les tentations des marques internationales à bas prix et être entièrement conscient des droits de propriété et de l'auto-protection intellectuels, aucun produit piraté ou contrefait n'auront plus la moindre chance de s'en sortir - même dans un monde virtuel », a dit M. Chen.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?