Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 09.03.2011 13h08
Femmes PDG : la Chine très haut placée

Quelque 19% des Chinoises occupant des postes de direction détiennent le titre de PDG, deuxième plus haut pourcentage enregistré sur 39 pays et régions ayant fait l'objet d'un récent sondage, a montré lundi un rapport publié par une très importante société comptable.

Le résultat de la Chine en ce domaine est significativement plus élevé que la moyenne mondiale, qui est de 8%, d'après le Rapport International d'Affaires 2011 de Grant Thornton.

La Région Asie-Pacifique, si l'on met le Japon à part, compte un pourcentage bien plus élevé de femmes PDG que l'Europe et les Etats-Unis, d'après le rapport.

En tête figure la Thaïlande, où 30% des entreprises ont un PDG femme à leur tête. Vient ensuite le Continent chinois, avec 19%, et Taiwan, avec 18%. Pour les pays de l'UE, le chiffre est de 9%, et de 5% pour les pays d'Amérique du Nord.

« Les Chinoises sont tout aussi capables d'être des dirigeantes d'affaires que les hommes », a dit Guan Liming, Associé Senior chez Grant Thornton Jingdu Tianhua. « Dans certains cas, elles surpassent même les dirigeants hommes, comme dans le travail en équipe, la communication et la gestion simultanées de différentes tâches ».

Les femmes détiennent à présent 34% des postes de direction en Chine, chiffre en augmentation par rapport aux 31% rapportés en 2009.

Mais au niveau mondial, le rapport a découvert que les femmes occupent désormais 20% des postes de direction, contre 24% en 2009.

Et c'est encore la Thaïlande qui arrive en tête dans ce domaine, avec 45% de femmes occupant ce genre de postes, suivie par la Géorgie (40%) et la Russie (36%).

Les pays où le pourcentage est le plus faible sont les Emirats Arabes Unis et le Japon, où seulement 8% de femmes occupent des postes de direction.

« La Chine devenant une puissance commerciale, sa société offre davantage d'opportunités pour le développement de la femme », a dit Xu Hua, Président de Grant Thornton Jingdu Tianhua.

Le pourcentage des Chinoises ayant atteint un niveau d'études supérieur a augmenté rapidement ces dernières années. 49% des étudiants d'universités sont des femmes.

Dans le même temps, certains indices laissent à penser que les Chinoises sont plus ambitieuses que leurs homologues des autres pays. D'après des recherches conduites par le magazine Newsweek, 75% des « femmes de carrière » chinoises ont pour ambition d'avoir un poste de direction, contre 50% aux Etats-Unis.

Sur les entreprises qui emploient des femmes à des postes de direction en Chine, 69% d'entre elles travaillent à des postes des finances, comme directrice financière. Le deuxième poste le plus répandu est directrice des ressources humaines (43%), directrice des ventes (37%) et directrice générale (23%), d'après les recherches.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?