Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.02.2011 17h27
Autorisation refusée pour le premier hôtel capsule chinois

Les autorités de lutte contre l'incendie de Shanghai ont refusé leur certification au premier hôtel capsule de Chine. La licence n'a pas été accordée pour des raisons de sécurité incendie et du personnel.

Bien qu'ayant été bien accueilli pour son inventivité dans le domaine du logement à bas prix et dans un espace limité pour les voyageurs au budget serré, il s'est avéré que le Xitai Capsule Hotel, qui est situé près de la gare ferroviaire de la ville, a utilisé des matériaux inflammables pour sa construction, ont dit les services locaux de lutte contre l'incendie.

De plus, les inspecteurs ont précisé que l'espace moyen accordé à chaque hôte, qui a été mesuré à 2,4 mètres carrés, ne respectait pas les exigences minimales de la ville pour les lieux d'hébergement, et pourrait poser des difficultés en cas d'évacuation d'urgence.

Construit sur le modèle des hôtels capsule du Japon, cet hôtel de 300 mètres carrés est composé de 68 « capsules », ou « cercueils », comme certaines critiques les ont baptisées. Chaque capsule est équipée de manière simple, ne comportant qu'un couchage, et ne coûte que 28 Yuans (le prix de deux hamburgers chez McDo) pour dix heures.

Les toilettes et les douches sont communes, donc l'hôtel n'est ouvert qu'aux hommes seulement. Il a également prévu une zone séparée pour les ronfleurs.

Ta Zan, le propriétaire de l'hôtel, a dit que faute de licence, il n'a pas loué une seule chambre depuis que la construction a été achevée en octobre dernier.

« Nous n'avons vu que des visiteurs curieux, mais aucun hôte enregistré », a dit M. Ta.

Il regrette que la licence lui ait été refusée, mais il a dit que cela ne le ferait pas renoncer à son idée d'ouvrir des hôtels capsule en Chine.

Les hôtels capsule sont d'abord devenus populaires au Japon, permettant un hébergement bon marché pour la nuit pour les voyageurs et les personnes à faibles revenus. Le Xitai est le premier établissement de ce genre ouvert en Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : le typhon Muifa frappera la province du Shandong
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)