Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.02.2011 17h42
Les célibataires chinois rivalisent d'imagination pour faire des rencontres
Le soir du 14 février, des milliers d'amoureux à Beijing se réunissent à The Place pour lire les petits mots envoyés via t.qq.com qui apparaissent sur un écran géant de 250 m.

Ces dernières années, tandis que la société chinoise connaît un nombre record de célibataires, les moyens utilisés pour se rencontrer se diversifient considérablement. Durant les vacances de la fête du Printemps, beaucoup d'hommes cherchent activement l'âme sœur. Qu'on soit réservé ou entreprenant, on ne cache plus l'importance de sa vie amoureuse.

Les citadins peinent à trouver une épouse

Une enquête a récemment révélé que le taux de célibataires dans les grandes villes comme Beijing et Shanghai dépasse 30 %. Selon le Rapport 2010-2011 sur le concept de mariage des hommes et femmes chinois, au niveau national, le nombre de célibataires atteint 180 millions. Avec les 80 millions de parents qui les « aident », cela signifie que les affaires de cœur préoccupent 260 millions de Chinois.

Entre la vie professionnelle prenante, les cercles d'amitié plus étroits, la forte pression économique, le décalage entre souhaits et réalité, et le déséquilibre des sexes, les célibataires n'ont pas le temps ni l'énergie de chercher l'être aimé. Les experts soulignent que les cols blancs urbains sont particulièrement frappés par ce problème.

2010 a été baptisée « l'année des rencontres ». Plus de la moitié des sondés déclarent avoir participé à une tentative de rencontre amoureuse. 39 % estiment qu'une blind date est le meilleur moyen de procéder, et 53 % considèrent ce phénomène normal. Des internautes célibataires ironisent sur leur emploi du temps chargé : « Lorsque je ne suis pas en blind date, je suis en route pour une blind date ».

Les rencontres via microblogs sont à la mode

La cour amoureuse traditionnelle a bien évolué en un millénaire. Du tête-à-tête aux foires matrimoniales de masse, avec la médiation des parents et des amis, ou l'utilisation d'Internet pour faire connaissance, les possibilités sont de plus en plus variées.

Les fêtes, Internet et la télévision ne sont pas démodés, mais les rencontres par microblog sont la nouvelle tendance, bien qu'elles ne soient pas encore complètement conventionnelles. Deux jeunes se sont mariés trois jours après s'être rencontrés grâce aux microblogs. Ils ont ainsi été baptisés par les internautes « le premier mariage par microblog de l'Histoire ».

Certains observateurs affirment que les microblogs sont privilégiés comme moyen de rencontre par ceux qui travaillent dans l'informatique, les médias ou par les cols blancs en général. Leur cercle de relation est étroit. On ignore pour l'instant à quel point les microblogs peuvent donner naissance à des unions durables. Des experts appellent par ailleurs à la prudence avant de rencontrer un inconnu et à vérifier les renseignements dont on dispose.

La révolution amoureuse : l'amour avant tout ?

« Je préfère pleurer dans une BMW plutôt que rire sur un vélo ». Cette phrase de Ma Nuo, jeune participante de l'émission de rencontre télévisée Fei Cheng Wu Rao (Pas sérieux s'abstenir), a lancé des discussions sur la vision chinoise de l'union amoureuse. Zhou Zhaozheng, professeur de la faculté de sociologie de l'Université du Peuple souligne que le mariage est un processus rationnel de participation à la société, mais que sous l'influence du matérialisme, le culte de l'argent prévaut désormais.

Le sociologue Wang Mingmei n'est pas d'accord. Selon lui, l'apparition de nombreux célibataires est normale, cela est un signe d'évolution sociale. Les gens sont plus prudents et plus rationnels dans leur quête de la bonne personne.

Les experts des affaires matrimoniales estiment qu'en ce qui concerne l'une des plus importantes décisions de la vie, les célibataires et leurs parents doivent agir avec raison et patience, il ne faut pas se marier pour se marier. Dans la société actuelle, il convient d'encourager le retour de l'amour sincère, sans préoccupations matérielles superflues.


[1] [2] [3]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao ordonnent aux autorités concernées de faire tout leur possible pour assurer la sécurité des Chinois en Libye
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence