Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.02.2011 08h00
Tibet : la ligne ferroviaire Lhassa-Xigaze sera achevée en 2015

Une ligne ferroviaire reliant Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet (sud-ouest), et Xigaze, la deuxième plus grande ville de la région, sera achevée d'ici 2015. Il s'agit d'un des projets de construction les plus importants au Tibet sur la période 2011-2015.

Ce chemin de fer Lhassa-Xigaze constitue la première extension de la ligne ferroviaire Qinghai-Tibet, ouverte en juillet 2006.

Cette voie ferrée s'étendra sur 253 km et traversera cinq districts et le grand canyon du Yarlung Zangbo, long de 90 km. La construction a commencé en septembre 2010 avec un budget de 13,3 milliards de yuans (1,95 milliard de dollars). La ligne aura une capacité de transport de 8,3 millions de tonnes par an.

Xigaze, avec une histoire vieille de plus de 600 ans, est la deuxième plus grande ville du Tibet et le siège traditionnel du Panchen Lamas.

La ville de Xigaze est le centre d'administration de la préfecture tibétaine du même nom, qui couvre 182 000 km², au carrefour de l'Inde, du Népal et du Bhoutan. Celle-ci comprend également le Qomolangma (également appelé mont Everest).

Cette nouvelle liaison ferroviaire, ainsi qu'un nouvel aéroport ouvert en novembre, jouera un rôle crucial dans la promotion du tourisme et le transport de ressources naturelles.

Le Tibet va entamer la construction d'ici cinq ans d'une autre extension de la ligne ferroviaire sur le plateau, entre Lhassa et Nyingchi, conformément au plan de la région pour le développement économique et social sur la période 2011-2015.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuit sa taxation préférentielle en faveur des petites entreprises cette année
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos