Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.02.2011 17h22
Tout savoir sur le phénomène de tricherie sur les prix des supermarchés comme Carrefour

Tout savoir sur le phénomène de tricherie sur les prix des supermarchés comme Carrefour


L'annonce publiée le 26 janvier par la Commission d'État pour le développement et la réforme (CEDR) que les supermarchés accusés de fraude sur les prix seront pénalisés a fait vivement réagir les consommateurs et le milieu commercial. Comment les tricheries intentionnelles commises par ces supermarchés connus tant en Chine qu'à l'étranger sont-elles dénoncées ? Comment les consommateurs défendent-ils leurs droits et intérêts légitimes ? Comment les départements gouvernementaux peuvent-ils mieux protéger les intérêts des consommateurs ? Des départements concernés, des personnalités du secteur commercial et des consommateurs ont été interviewés sur ces questions par l'agence Xinhua (Chine nouvelle).

Une enquête officielle sur les prix provoquée par mille plaintes

La CEDR a appris les tricheries sur les prix pratiquées par certains supermarchés Carrefour en recueillant un millier de plaintes de consommateurs, a déclaré Chen Zhijiang, directeur adjoint du département de contrôle et de supervision, à l'agence Xinhua. « La CEDR a tout de suite ordonné aux départements locaux des prix de procéder à un contrôle dans les supermarchés de certaines capitales provinciales, à un moment où la supervision et la gestion des prix du marché sont aussi effectuées pour la fête du Printemps ».

« Après vérification, il s'est avéré que les supermarchés Carrefour de quelques villes ont pratiqué des fraudes, comme des prix de vente originels mensongers, le fait d'attirer les clients par un prix promotionnel ensuite facturé sans réduction, un manquement aux engagements concernant les prix, ou un étiquetage induisant en erreur les clients », a-t-il indiqué.

La CEDR a sommé les autorités locales de sanctionner en vertu de la loi les supermarchés impliqués et de corriger leurs erreurs, en confisquant les recettes illégalement obtenues et en infligeant une amende cinq fois supérieure au prix de différence. Si les recettes illégales sont incalculables, une amende maximum peut être infligée.

Les responsables de la supervision des prix ont effectué des contrôles dans certains supermarchés de capitales provinciales comme Tianjin, Shanghai, Wuhan, Shenyang, Chongqing, Changsha, Harbin et Changchun. Dans les magasins, les contrôleurs ont sélectionné au hasard des marchandises et comparé les prix des étiquettes avec ceux payés en caisse. En général, un problème existe chez trois ou quatre sur trente ou quarante marchandises prélevées, estime Chen.

Il a été demandé à tous les supermarchés Carrefour de vérifier et corriger eux-mêmes leurs problèmes. « Si les actes de tricherie ne sont pas rectifiés, nous allons recourir à la contrainte et infliger des sanctions », ont-ils été avertis.


[1] [2] [3] [4]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
La Chine prolonge l'arrêt des droits d'exploitation du charbon pour prévenir la sur-exploitation
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...