Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.02.2011 09h49
Beijing renforce la supervision des échoppes vendant des feux d'artifice

Environ 560 stands légaux de vente de feux d'artifice à Beijing sont sécurisés par télésurveillance par le bureau municipal de la sécurité de la production.

Selon le bureau, les enregistrements seront utilisés pour aider les enquêteurs en cas d'accidents.

Beijing a mobilisé jeudi -le premier jour du Nouvel An lunaire chinois- plus de 20 000 agents de nettoyage et un total de 2 380 tonnes de débris de feux d'artifice et pétards a été balayé.

A l'intérieur du 5e périphérique de Beijing il est légal de faire exploser des feux d'artifice et des pétards la veille du Nouvel An chinois et le premier jour de celui-ci, soit mercredi et jeudi. Cependant, à partir du deuxième jour de la Fête du Printemps, les feux d'artifice et les pétards sont interdits de minuit à 07H00. Et ce, jusqu'à la Fête des Lanternes, le 15e jour du premier mois lunaire.

Le bureau a ajouté qu'il avait délivré des autorisations de vente de feux d'artifice à 1 852 stands au détail cette année, soit une baisse de 23,4% en base annuelle. Les stands offrent un choix de 1 500 sortes de feux d'artifice et de pétards.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite la réussite de la réunion préliminaire aux pourparlers militaires entre la RPDC et la République de Corée
Les dirigeants chinois rendent visite à des responsables retraités avant la Fête du Printemps
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce