Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 03.02.2011 09h26
Chine : un camionneur condamné à 3 ans et 6 mois de prison pour la mort d'un chef de village dans l'est

Le camionneur impliqué dans la mort d'un ancien chef de village dans la province orientale du Zhejiang a été condamné mardi à trois ans et six mois de prison.

Le verdict sur Fei Liangyu a été publié par la Cour populaire de la ville de Yueqing dans le tribunal de première instance.

La mort de Qian Yunhui à 53 ans -un chef de village dans le Bourg de Puqi, dans la ville de Yueqing écrasé par un poids lourd le 25 décembre 2010- a provoqué de vives polémiques en Chine.

Ces six dernières années, M.Qian avait été à la tête de manifestations de villageois contre l'expropriation de leur terres agricoles à des fins de développement industriel.

Selon les autorités du Zhejiang, la tête de Qian Yunhui aurait été tranchée par un camion surchargé, conduit par un camionneur sans licence, Fei Liangyu. Celles-ci ne considèrent pas sa mort comme étant le résultat d'un complot malveillant.

D'après des reportages antérieurs, la police de Wenzhou- une ville qui administre Yueqing- a déclaré le 29 janvier qu'une montre avec un microphone intégré porté par M.Qian avait été trouvé et qu'elle démontrait la conclusion préalable que sa mort était bien accidentelle.

Des reportages ont également indiqué que les membres de la famille de Qian Yunhui avaient accepté une compensation de 1,05 million de yuans (159,574 dollars) de ce camionneur et de son employeur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois rendent visite à des responsables retraités avant la Fête du Printemps
Les discours du président Hu durant sa visite aux Etats-Unis publiés en 5 langues minoritaires
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce