Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.01.2011 08h45
Les jeunes hommes timides font appel aux « artistes de la séduction »

Un nombre croissant de jeunes hommes timides, avec peu d'expériences amoureuses et dont la crainte est de finir seuls, suivent des cours particuliers de rencontre, souvent très onéreux.

Les « professeurs de rencontre », ou « artistes de la séduction » comme ils se qualifient eux-même, font la promotion de leurs services sur les sites de rencontre, incitant les jeunes hommes à suivre des cours avec la promesse de leur apprendre comment séduire les femmes.

Une enquête de China Daily montre que même si cette activité est en pleine expansion, la plupart des cours se déroulent hors d'un cadre légal, sans permis d'exploitation ou certification.

Les autres sociétés semblent légale car elles pratiquent cette activité sous le couvert d'une société de mariage sous licence.

Les professeurs demandent de 2.000 yuan (227 euro) à 3.000 yuan pour un week-end de formation. Les cours ont lieu dans des petits bars ou des karaokés.

Une partie de ces cours porte sur l'introduction des techniques de séduction. Le reste du temps, les étudiants mettent en pratique la théorie en abordant des jeunes filles dans des centres commerciaux pour tenter de les charmer.

Choisir un lieu adéquat, penser à des sujets de conversation intéressants ou maintenir un contact visuel font partie des conseils qui sont donnés lors de ces cours.

He Lina, la directrice adjointe du Comité de l'industrie du mariage de Shanghai, met en garde les jeunes: ceux qui se disent « professeur de rencontre » sont probablement des escrocs qui ont pour objectif de leur prendre de l'argent.


[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine reçoit une invitation de l'Iran à visiter ses usines nucléaires
Le froid intense se poursuit au sud de Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse