Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.01.2011 09h59
La génération née dans les années1980 : un important groupe potentiel d'acheteurs de produits de luxe

Selon les prévisions du ministère du Commerce de Chine, en 2014, le marché chinois devrait être le premier marché mondial des produits de luxe, représentant alors 23 % du volume mondial total. À Beijing, la vente des produits de luxe se classe au premier rang du pays, car c'est la ville qui compte le plus grand nombre de marques et de boutiques de produits de luxe.

Selon M.Yan Jun, directeur général du programme de gestion des produits de luxe de l'Université de Beijing, la plupart des consommateurs de produits de luxe à Beijing viennent de la Chine du Nord-est, de la province du Shanxi et de la Mongolie intérieure. À part les riches et les vedettes, de nombreux jeunes nés dans les années 1980 attacheront de l'importance aux produits de luxe dans l'avenir.

« Le groupe des consommateurs des produits de luxe rajeunit », a déclaré Philippe Houzé, PDG des Galeries Lafayette, qui va installer sa boutique à Beijing l'année prochaine.

D'après certains reportages, les consommateurs chinois de produits de luxe ont de 20 à 40 ans, contre 40 à 70 ans aux États-Unis et en Europe. Les descendants de parents riches et les cols blancs qui doivent travailler dur sont tous des consommateurs de produits de luxe. Selon KPMG, dans une enquête effectuée dans 15 villes chinoises, bien que 49 % de participants n'eussent pas été en mesure d'acheter des produits de luxe, ils avaient l'intention de le faire.

« Ces jeunes sont difficiles, mais rationnels dans leurs achats de produits de luxe. Ils connaissent plus les marques que les jeunes étrangers, explique M.Yan. En matière de mode, de couleur et de style, les critères acceptables des jeunes Chinois sont plus larges que ceux des jeunes étrangers. Ils ont donc une fidélité moindre à une marque, ils n'aiment que les bonnes choses ».

« En outre, la promotion des produits de luxe, surtout depuis la crise financière, a également encouragé ce type d'achats parmi le grand public », conclut M. Yan.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient le dialogue entre la RPDC et la République de Corée et insiste sur les pourparlers à six
Un haut fonctionnaire du PCC rencontre le premier chauffeur de train à grande vitesse de Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse