Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.12.2010 14h28
Quand une pub Calvin Klein un peu osée fait rougir les acheteurs...

Une affiche publicitaire suggestive Calvin Klein installée dans un centre commercial de Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, dans le Sud de la Chine, fait depuis quelques semaines l'objet de controverses.

Cette grande affiche, où les mannequins qui ont posé sont tous étrangers, a été installée à l'extérieur d'une boutique Clavin Klein du Zhengjia Plaza, situé dans le centre de Guangzhou, a rapporté samedi le Yangcheng Evening News, journal de Guangzhou.

On y voit une jeune femme attirante, dont les seins sont à peine dissimulés et trois hommes plus ou moins déshabillés, dont deux sont torse nu.

La tête de la jeune femme repose sur les genoux d'un des hommes tandis qu'un autre est penché sur sa poitrine.

De nombreux acheteurs du centre commercial ont exprimé leur malaise face à cette publicité, qui a également suscité la controverse en Australie.

« Si le panneau n'avait pas été affiché devant une boutique de jeans, je n'aurais pas fait le lien avec les jeans. Je pense que cette pub essaie seulement d'attirer l'oeil avec du sensationnel », a dit Zhou Liguo, un fonctionnaire de 31 ans qui travaille à Guangzhou.

« En tant qu'adulte, regarder cette affiche me met mal à l'aise. Elle pourrait donner un très mauvais exemple aux enfants et susciter des aggressions sexuelles chez les mineurs », a dit aussi Zhang Wenjuan, de Guangzhou, mère d'un jeune garçon de onze ans.

Un employé du magasin a précisé que l'affiche a été installée à l'extérieur de la boutique il y a près d'un mois et qu'ils ont reçu de nombreuses plaintes de parents.

Mais ils ont besoin de l'autorisation de la société pour la retirer.

Un fonctionnaire de l'Administration provinciale de l'Industrie et du Commerce du Guangdong a déclaré au Yangcheng Evening News que la Loi sur la publicité édictait que les publicités ne devaient contenir aucune obscénité, mais que le texte ne donnait aucun critère spécifique de l'obscénité.

Pour autant, a ajouté ce fonctionnaire, cette affiche viole les critères traditionnels chinois de la moralité et est inacceptable pour le grand public.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)