Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.12.2010 17h03
Une jeune chinoise a gagné plus 4 millions de yuans en Afrique du Sud grâce à des protège-tympans

Elle aime la tranquillité et a ainsi beaucoup souffert lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud à cause du bruit des Vuvuzelas, qui risquait de secouer le monde entier. Malgré son énervement, au lieu de se plaindre qu'elle allait devenir folle comme les Occidentaux l'ont fait, elle a trouvé une opportunité commerciale pour lancer un défi aux Vuvuzelas – vendre des protège-tympans qui permettent d'isoler des bruits, ce qui a donné la tranquillité aux touristes entourés par le bruit. En offrant au monde et à elle-même de la tranquillité, elle a également réalisé son rêve de fortune en Afrique du Sud.

Zhao Ling est une jeune fille chinoise qui aime prendre des risques. En été 2008, lorsque sa cousine, qui fait du commerce en Afrique, est rentrée en Chine pour rendre visite à sa famille, Zhao Ling a démissionné de son emploi pour aller faire du commerce avec sa cousine à Johannesburg en Afrique du Sud.

En février 2010, à l'approche de la Coupe du monde en Afrique du Sud, Zhao Ling a commandé 500 000 protège-tympans de bonne qualité dans une entreprise en Chine.

Lors de la Coupe des Confédérations en 2009, Zhao Ling a déjà fait preuve de la puissance géante des Vuvuzelas utilisé par les supporters africains. Ces derniers ont l'habitude de faire appel aux Vuvuzelas dans toutes les épreuves sportives et activités de grande envergure, car les Chinois qui ont une préférence pour le gong et le tambour. Les habitants locaux s'adaptent bien à ces bruits étonnants, tandis que la plupart des étrangers disent avoir mal à la tête ou même être au bord de l'effondrement. Comment apaiser les bruits étonnants du Vuvuzela pour permettre aux spectateurs d'admirer les matchs tranquillement ? La réponse donnée par Zhao Ling est de porter une paire de protège-tympans, ce qui permet de résoudre immédiatement ce problème de bruits tuants.

Les protège-tympans importés depuis Chine par Zhao ont été très appréciés en Afrique du Sud. Ils ont été vite livrés dans les magasins de luxe, les hypermarchés et les boutiques spécialisées de souvenirs de la Coupe du monde. Lors de la clôture de la Coupe du monde, Zhao Ling avait vendu au total plus d'un million de protège-tympans, qui lui ont rapporté un profit de plus de 600 000 dollars (plus de 4 millions de yuans).

Nouvelles bilingues

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à la reprise du dialogue et des négociations sur la situation dans la péninsule coréenne
L'Iran met en garde contre l'assassinat de ses physiciens
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?