100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.11.2010 12h51
La Chine enregistre 20 000 décès supplémentaires dus au virus du sida par rapport à l'année dernière (ministère)

La Chine a signalé plus de 68 000 décès relatifs au virus du sida fin octobre 2010, soit près de 20 000 personnes supplémentaires sur une base annuelle, révèle une déclaration diffusée par le ministère de la Santé lundi, deux jours avant la Journée mondiale de lutte contre le sida.

La Chine avait enregistré 49 845 décès dus au sida en octobre 2009, selon cette même déclaration.

Depuis le premier malade, signalé en Chine dans les années 1980, le nombre de patients atteints du sida, et de séropositifs enregistrés, a dépassé les 370 000, dont 130 000 sidéens.

Selon une étude conjointement menée par le ministère, l'ONUSIDA, et l'Organisation mondiale de la Santé, le pays comptait 740 000 cas fin de 2009, dont 105 000 malades du sida.

"Ces dernières années, le nombre de personnes atteintes du sida n'a cessé d'augmenter dans tout le pays, malgré un taux moins élevé. De nombreux porteurs du virus et malades ont été détectés, grâce notamment au renforcement de l'éducation et à l'amélioration des techniques de consultation et de test, et le taux de mortalité a baissé considérablement", a annoncé le ministère dans cette déclaration.

Le ministère a cependant reconnu que la situation de contrôle de l'épidémie du sida, dans certaines régions du pays, était particulièrement grave, en citant six régions -- les provinces du Yunnan (sud-ouest), du Henan (centre), du Sichuan (sud-ouest), du Guangdong (sud), la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest) et la région autonome Zhuang du Guangxi (sud-ouest), qui représentent 77,1% du nombre total de patients atteints du sida en Chine.

Selon la déclaration, c'est par le sexe que se transmet le plus fréquemment la maladie en Chine, et les rapports homosexuels représentaient 8,6% du nombre total de cas en 2009, contre 5,9% en 2008.

Lundi, le Conseil des Affaires d'Etat, le gouvernement central chinois, a appelé à renforcer la surveillance de l'épidémie du virus et à sensibiliser le public sur cette maladie, tout en s'efforçant de protéger les populations à risque.

Le gouvernement va élargir son réseau de contrôle afin de détecter le plus possible de personnes séropositives, d'après une déclaration publiée à l'issue d'une récente réunion exécutive du Conseil des Affaires d'Etat, présidée par le Premier ministre Wen Jiabao.

Tout en promouvant des méthodes rapides de détection du virus, au niveau de base, le gouvernement va également ajouter davantage de médicaments contre le sida pris en charge par l'assurance maladie de base, dans le but d'alléger la situation financière des malades, dit le texte.

Le nombre de séropositifs en Chine va continuer à croître pendant "un certain temps", a confirmé le ministère.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine propose des concertations d'urgence entre les chefs des délégations des pourparlers à six
Le PM chinois fait des propositions pour renforcer la coopération pratique de l'OCS
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?