100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 22.11.2010 08h31
L'OMS confirme un cas humain de la grippe aviaire à Hong Kong de Chine

Le Centre pour la Protection de la Santé du Département de la Santé de Hong Kong (Chine) a notifié un nouveau cas confirmé d'infection humaine par le virus H5N1 mercredi, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

D'après l'OMS, il s'agit d'une femme de 59 ans dont les symptômes sont apparus le 2 novembre et qui a été hospitalisée le 14. Un diagnostic de pneumonie a été posé et la patiente est aujourd'hui dans un état critique.

L'anamnèse a révélé que la patiente s'était rendue à Shanghaï, Nanjing et Hangzhou. Elle n'a signalé aucun contact avec des volailles ou des oiseaux vivants dans les jours qui ont précédé l' apparition des symptômes, a précisé l'OMS.

Les contacts rapprochés de la patiente sont isolés et sous surveillance. Tous sont asymptomatiques à ce jour. Les prélèvements rhino-pharyngés réalisés par aspiration chez tous ces contacts rapprochés ont été négatifs pour le virus H5, d'après l' OMS.

Les enquêtes sur l'origine de l'infection de cette patiente sont en cours. Jusqu'ici, les données indiquent qu'il s'agit d'un cas sporadique d'infection humaine par le virus grippal A (H5N1) sans propagation secondaire.

A ce jour, 21 cas de ce type ont été notifiés chez l'homme à Hong Kong, dont 18 en 1997, 2 cas en 2003 et le cas actuel en 2010.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la démarche positive du Soudan en faveur d'un référendum dans le sud
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI