100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 05.11.2010 13h12
Le public pris en otage par Tencent dans sa dispute avec Qihoo

Selon les données de Tencent, l'une des sociétés internet chinoises les plus importantes, le nombre d'utilisateurs du logiciel de messagerie instantanée QQ édité par la compagnie s'est élevé à quelque 990 millions de personnes à la fin de 2009. En outre, plus de 80 millions d'internautes utilisent la version en ligne de ce logiciel. QQ est devenu sans conteste l'un des outils de communication en ligne les plus populaires et les plus commodes en Chine.

La société Qihoo, l'éditeur du logiciel antivirus 360, est également l'un des acteurs chinois les plus importants dans le domaine de la sécurité informatique. D'après la compagnie, plus de 90 % des internautes utilisent ses logiciels.

Les deux sociétés, au regard de leur importance pour les internautes chinois, auraient dû, selon toute vraisemblance, tenir en hautes considérations les intérêts de leurs utilisateurs au lieu de les prendre en otages.

Cependant, le 3 novembre au soir, Tencent a mis en ligne un communiqué sur la page d'accueil de son site officiel, selon lequel les usagers du logiciel 360 de Qihoo se verront interdire l'usage de QQ. Un peu plus tard, Qihoo a promis de prendre les mesures nécessaires pour garantir le fonctionnement simultané normal des deux logiciels, en rendant public le même soir l'outil Koukou Guard.

La dispute entre les deux sociétés se fait au détriment de leurs usagers dans l'unique but de « protéger leurs intérêts ». Cette situation est profondément regrettable.

Le phénomène prouve que certaines entreprises du secteur d'Internet ne savent toujours pas comment traiter de manière pertinente les problèmes de concurrence de plus en plus vive. Dans le cas Tencent-Qihoo, les deux parties ont ignoré les lois et se sont lancé des insultes réciproques. La situation est ironique, d'autant que les deux parties ont réitéré dans leurs déclarations la nécessité de résister aux infractions à la Loi et aux méthodes de concurrence illégale.

Le cas Tencent-Qihoo met également en garde les internautes contre les situations de monopole dans le secteur de l'Internet. La dépendance du public pour l'Internet est de plus en plus forte, et les internautes courent le risque d'être pris en otage à tout moment par les compagnies du secteur. Il est donc nécessaire, pour les autorités concernées, d'intervenir dans le contrôle et l'organisation de l'Internet, conformément à la Loi anti-monopole, afin de protéger le public de ce genre de dérives.

On peut compter sur les lois pour porter une solution aux disputes commerciales, mais les entreprises doivent aussi s'interroger sur la moralité commerciale. Le public peut très bien condamner les entreprises qui le négligent. Il est important que les entreprises en aient bien conscience.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des bouddhistes tibétains recoivent un "doctorat" à Beijing
Le président chinois rencontre des officiers, appréciant leur travail en matière d'armement
Cela aurait été un crime dans tout autre pays également
Rares, comme leur nom l'indique
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple
L'adoption du projet de loi sur la retraite en France a une grande importance pour l'Europe
Qui est vraiment Liu Xiaobo ?