100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.09.2010 13h16
Bienfaisance au menu pour le banquet des riches Chinois
Les milliardaires américains Warren Buffet (droite) et Bill Gates président un banquet, hier soir mercredi, qui a suscité des débats sur la philanthropie en Chine.

Cinquante invités chinois ont participé hier soir mercredi à un banquet avec les milliardaires américains Bill Gates et Warren Buffet pour discuter de philanthropie, l'art de donner.

Le banquet, précédé par une discussion de 90 minutes, s'est tenu à l'hôtel Chateau Laffitte, situé dans les faubourgs de Beijing.

La liste des invités n'a pas été rendue publique, a la demande des deux milliardaires américains, mais des articles de presse précédents avaient écrit que Pan Shiyi et Zhang Xin, Président et PDG du groupe de développement immobilier SOHO China, et Niu Gensheng, fondateur de la société de produits laitiers Mengniu, seraient présents.

La star du cinéma Jet Li, lui-même philanthrope, avait déclaré qu'il rencontrerait Bill Gates et Warren Buffet avant le banquet pour parler de bienfaisance.

Il y a eu de nombreuses spéculations, selon lesquelles beaucoup de ceux qui étaient invités hésiteraient à venir, craignant de faire l'objet de pressions pour qu'ils donnent de l'argent.

« Nous sommes reconnaissants envers ces nombreuses personnes qui ont donné de leur temps pour venir, et pour leur franchise et leurs points de vue », a dit Bill Gates, Co-président de la Bill & Melinda Gates Foundation et Président de Microsoft, après la rencontre.

« Ces personnes ont de très bonnes idées sur la façon dont leur fortune peut avoir un impact positif sur la Chine et le monde ».

Warren Buffet, Président de Berkshire Hathaway, à quant à lui dit : « A tout point de vue, c'est un immense succès. Nous avons eu des échanges de vues extraordinaires, et nous avons appris beaucoup sur le bon travail qui est déjà en cours ».

Les deux hôtes américains étaient enthousiastes au sujet du rôle futur des grands patrons chinois dans le domaine de la philanthropie.

« La génération des entrepreneurs d'aujourd'hui qui ont réussi a l'occasion de montrer la voie et d'inspirer l'esprit du don pour les générations qui viennent », a dit Warren Buffet. « A en juger par le ton de nos conversations, je crois vraiment qu'ils le feront ».

Récemment, quarante riches familles des Etats-Unis ont donné leur accord pour participer à « La Promesse du Don », un engagement par lequel ils promettent de rendre la majorité de leur fortune à la société par le biais de la bienfaisance, durant leur vie ou à leur mort.

Warren Buffet et Bill Gates ont choisi la Chine pour se faire les avocats de la philanthropie, en partie du fait que la Chine compte beaucoup de milliardaires.

Il est probable que la Chine compte maintenant le plus grand nombre de milliardaires du monde, a d'ailleurs dit Rupert Hoogewerf, fondateur et éditeur de la Liste des Riches Hurun.

« Nous connaissons déjà 189 milliardaires en Dollars US en Chine cette année, mais vous pouvez dire sans crainte de vous tromper qu'il y en a autant que nous ne connaissons pas, ce qui veut dire qu'il pourrait y avoir en fait entre 400 et 500 milliardaires en Chine ».

D'après l'Institut de Recherche Hurun, la Chine compte 1 363 personnes individuelles dont la fortune personnelle atteint au moins 1 milliard de Yuans (150 millions de Dollars US), soit 350 de plus que l'année dernière.

C'est Zong Qinghou, le « Roi des Boissons », de la société Wahaha, qui est l'homme le plus riche de Chine, avec une fortune personnelle de 12 milliards de Dollars US. Le magnat, âgé de 65 ans, n'était pas présent hier soir.

Les efforts de Warren Buffet et Bill Gates pour faire davantage prendre conscience de la philanthropie aux ultra-riches, et à la société en général, ont été favorablement accueillis.

« Les riches de Chine sont très occupés et nombre d'entre eux n'ont pas le temps de penser à la bienfaisance ou de faire grand chose pour elle », a dit M. Hoogewerf. « Je suis certain que les personnes (qui ont assisté au dîner) sont de grande qualité. C'est déjà une bonne chose pour eux de penser à cela ».

« Cet évenènement a fait que la philanthropie est soudain devenue un sujet de tendance », dit Peng Jianmei, Directeur du Centre Chinois d'Information sur la Bienfaisance et les Dons. « La vaste couverture assurée par les médias, et les débats animés qui ont lieu depuis qu'ils ont annoncé leur voyage font que le plaidoyer en faveur de la bienfaisance et de la philanthropie est déjà un succès ».

Parmi les débats sur la façon d'améliorer l'environnement de la philanthropie en Chine, MM. Gates et Buffet ont insisté sur le fait que la Chine aura besoin de trouver sa propre approche de la philanthropie, du fait de sa situation unique.

« Nous pensons que la Chine va étonner le monde avec sa façon d'adhérer à l'idée de philanthropie », a dit Warren Buffet. « Ce que j'ai entendu sur les dons qui sont faits à chaque niveau de la société dans la Chine moderne est de bon augure. Si Bill et moi avons pu contribuer à encourager les très riches à poursuivre leur désir de faire davantage, alors notre voyage est un succès total ».

Warren Buffet était aussi en Chine pour participer à une série d'évènements organisés par BYD Co pour mettre en valeur la stratégie d'énergie propre de l'entreprise. La société Berkshire Hathaway, qui appartient à Warren Buffet, détient une participation de 10% dans BYD.

Lors d'une manifestation organisée à Beijing mercredi, BYD a annoncé qu'il offrirait 1 000 ensembles de systèmes de stockage d'électricité pour des maisons situées dans des zones reculées du Tibet.

« Pour nous, avoir l'électricité, ça va de soi. Mais de nombreuses familles n'ont pas l'électricité. Ca peut changer le monde », a dit Warren Buffet.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Les Taïwanais vivant à l'étranger invités à visiter la partie continentale de la Chine
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?
La dispute entre la Chine et le Japon n'est pas finie