100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.09.2010 09h04
Entrée en vigueur d'un nouveau règlement concernant les secours en cas de catastrophes naturelles

A partir du 1er septembre, le « Règlement sur les secours en cas de catastrophes naturelles » entrera en vigueur. Ce nouveau règlement vise à normaliser les opérations de secours lorsque surviennent des catastrophes naturelles.

La Chine est l'un des pays du monde les plus touchés par les catastrophes naturelles. Selon les statistiques, depuis vingt ans, en moyenne 4 300 personnes sont victimes de catastrophes naturelles chaque année. Selon un officiel du ministère chinois des Affaires civiles, la Chine fait face à l'insuffisance de préparation de ses secours, au manque de réactivité du mécanisme de déclenchement des opérations et du système de secours post-catastrophes. Visant à pallier à tous ces problèmes, le règlement énonce des procédures claires.

Entre autres, le règlement exige l'élaboration, par le gouvernement à divers échelons, d'un projet de réaction d'urgence. En cas de catastrophes, il est nécessaire de réagir à temps, de pourvoir rapidement au transfert des sinistrés, de débloquer des fonds et du matériel de secours, ainsi que d'offrir des aides aux populations sinistrées. En outre, les autorités locales ont l'obligation de publier l'origine, le montant et l'utilisation des dons versés dans les journaux, à la radio, à la télévision ou sur Internet.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois Hu Jintao s'entretient avec Kim Jong Il
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti