100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.07.2010 10h47
Les commerçants chinois sont victimes de fréquents pillages sur le marché d'Aubervilliers en France

Aubervilliers est une ville de la banlieue nord de Paris où se trouvent environ 700 boutiques chinoises de commerce en gros. Récemment, des cas de pillage ont fréquemment lieu dans cette ville et les acheteurs étrangers sont la cible favorite des malfaiteurs, a rapporté « Nouvelles d'Europe », quotidien français en langue chinoise.

Selon des commerçants chinois locaux, le problème de l'insécurité existe depuis longtemps dans cette ville et les malfaiteurs pillent les acheteurs étrangers en plein jour. A peine leur véhicule est-il arrêté, les acheteurs étrangers se voient encerclés par des pilleurs. Ces commerçants venus de loin, portent sur eux des milliers, voire des dizaines de milliers d'euros. Leurs véhicules ayant des plaques d'immatriculation étrangères, sont vite repérés par des pilleurs.

Des témoins oculaires ont raconté : il y a quelques jours, un commerçant venu de Grande-Bretagne, à peine descendu de son véhicule, a fait l'objet d'attaques de plusieurs malfaiteurs, qui ont arraché son sac à dos et même lui ont donné un coup de couteau. Selon des commerçants chinois, des malfaiteurs enlèvent souvent des commerçants étrangers pour les emmener dans leurs véhicules avant de se livrer au pillage. Des affaires semblables ont lieu presque tous les jours. « Beaucoup de commerçants étrangers ont peur de venir ici. Certains ont appelé d'abord au téléphone pour que des commerçants chinois envoient un véhicule pour les emmener jusque dans leurs magasins ».

Un commerçant chinois a dit que ces derniers temps, les pillages sont fréquents et plus de 20 fois selon un enregistreur vidéo, installé en dehors de son magasin.

Beaucoup de commerçants chinois ont fait l'objet de pillages. Il arrive souvent que des malfaiteurs masqués font irruption dans leurs magasins. « Maintenant, nous utilisons autant que possible des employés masculins dans le magasin et laissons moins d'espèces pour réduire les pertes possibles.

« Maintenant c'est encore la basse saison pour nous. Après le mois de septembre, les commerçants étrangers seront plus nombreux et les pillages vont probablement augmenter», a dit un commerçant chinois. « Nous avons averti la police des cas et plusieurs organisations chinoises ont contacté les services concernés de la ville, espérant qu'on pourra adopter des mesures efficaces pour réprimer les criminels. Mais rien n'a changé », a-t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et la France comptent élargir leur coopération
Chine : Wen Jiabao met l'accent sur la stabilisation de la croissance économique
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour